Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Jeux du Québec

Retour

17 octobre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Malartic attend 1200 jeunes pour la Finale régionale

Quatre disciplines disputées à Val-d’Or et Barraute

Jeux du Québec Abitibi 2020 - Pierre Dupuis

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le coordonnateur de la 37e finale centralisée, Pierre Dupuis, en compagnie de la mascotte Frima.

JEUX DU QUÉBEC - Près de 1200 jeunes athlètes répartis dans 18 sports tenteront de se tailler une place sur la délégation de l’Abitibi-Témiscamingue, alors que Malartic recevra la 37e finale centralisée des Jeux du Québec, les 25-26 janvier ainsi que du 31 janvier au 2 février 2020. 

Le comité organisateur et les conseillers municipaux de la municipalité anticipent l’événement avec beaucoup d’enthousiasme, alors que Malartic recevra les Jeux pour la quatrième fois de son histoire, après les éditions de 1977, 1995 et 2005. 

En plus d’offrir une plate-forme de qualité pour les jeunes athlètes de partout en région, la venue de cette finale régionale aura un gros impact sur la ville hôtesse. 

«Ça va déplacer beaucoup de gens et ça va être des rentrées financières importantes pour nos restaurants et pour tout Malartic», croit la présidente du comité organisateur et conseillère municipale, Catherine Larivière au terme d'une conférence tenue, ce jeudi, au Centre Michel-Brière. 

Ceux-ci se réjouissent aussi de voir que la ville sera capable d’héberger une grande majorité des disciplines dans un même endroit. Les compétitions se tiendront principalement au Tremplin qui mettra à sa disposition sa palestre, son gymnase et la piscine en plus du Théâtre Meglab tout près. 

Seuls le curling au club Belvédère, le ski alpin au Mont-Vidéo, le badminton à la polyvalente Le Carrefour et la compétition de quilles pour les personnes en perte d’autonomie, au Salon Maxima, seront à l’extérieur de la municipalité. 

«Ici, tout est centralisé. On est dans une petite ville alors la distance entre l’aréna et l’école n’est pas énorme. Ce que j’apprécie le plus au niveau des Jeux du Québec, c’est présenter des disciplines qui permettront aux jeunes de découvrir de nouveaux sports, mais surtout de voir l’avènement de nouveaux bénévoles que nous allons chercher. Quand on a annoncé qu’on allait avoir les Jeux, la population a tout de suite voulu être bénévole et participer», a signalé le coordonnateur, Pierre Dupuis. 

Formule différente 

Les organisateurs apporteront quelques modifications pour la cérémonie d’ouverture qui aura lieu le 31 janvier. Sans donner trop de détails, M. Dupuis a reçu carte blanche et compte utiliser cette latitude pour mieux présenter les athlètes de l’Abitibi-Témiscamingue. 

De plus, des sports en démonstration comme le futsal, le basketball et le hockey masculin pour les catégories novice et atome seront aussi présentés lors de la première fin de semaine. Le comité a laissé aussi entendre qu’elle mettrait en place des sports pour des catégories d’âge beaucoup plus vieilles. Des précisions seront dévoilées lors d’une autre conférence de presse, en janvier. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média