Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

19 octobre 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Mélanie Joly: «Nous pouvons amener l’Abitibi au gouvernement»

Les libéraux espèrent conquérir les deux comtés de la région

Mélanie Joly - Isabelle Bergeron

©Photo Le Citoyen - Dominic Chamberland

La ministre sortante Mélanie Joly en compagnie de la candidate locale du PLC Isabelle Bergeron lors de leur passage au Vic Cantine de Val-d’Or pour un petit bain de foule.

Deux ministres du gouvernement sortant dans la même semaine. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les libéraux ne ménagent pas les efforts en cette fin de campagne électorale dans l’espoir de prendre les deux comtés de l’Abitibi-Témiscamingue au scrutin fédéral du 21 octobre.

Après François-Philippe Champagne lundi dernier, voilà que le Parti libéral du Canada a dépêché dans la région Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, pour donner un coup de pouce à ses candidates locales.

Au lendemain de sa visite à Rouyn-Noranda pour appuyer Claude Thibault dans Abitibi – Témiscamingue, Mme Joly est à Val-d’Or aujourd’hui (samedi) afin de faire de même pour Isabelle Bergeron dans Abitibi – Baie James – Nunavik – Eeyou.

«Isabelle est une très bonne candidate qui travaille bien son terrain et qui jouit d’une belle crédibilité avec sa solide expérience ici (comme directrice des ressources humaines à la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois)», a commencé par dire Mme Joly.

Publicité

Défiler pour continuer

Désespoir de cause ou réelle confiance?

Désespoir de cause pour tenter de sauver les meubles au Québec ou réelle confiance du PLC de faire des gains dans la région? La réponse de la députée vedette d’Ahuntsic-Cartierville ne s’est pas faite attendre. «Nous estimons qu’avec des candidates de la qualité de Claude Thibault et d’Isabelle Bergeron, nous pouvons amener l’Abitibi-Témiscamingue au gouvernement, a-t-elle affirmé.

«L’Abitibi est une région ressources au grand potentiel qui a droit à plus d’investissements (du fédéral). Et ça passe par des voix et des femmes fortes comme Isabelle et Claude, a renchéri Mélanie Joly. Nous sommes centrés sur la classe moyenne, le sort des enfants et des aînés, pour une société plus juste et plus verte.»

Et la montée du Bloc québécois dans les sondages a-t-elle de quoi inquiéter les troupes libérales à quelques heures du vote? «On en prend acte, mais il ne faut pas oublier que le Bloc ne peut amener personne à la table des décisions à Ottawa, a répondu Mme Joly. Ce n’est pas d’une opposition forte dont les Québécois ont besoin, mais d’un gouvernement qui les défend. Et ce n’est pas vrai qu’un gouvernement conservateur va protéger les intérêts du Québec. Il n’y a rien d’acquis, mais nous sommes convaincus qu’on va faire des gains au Québec», a-t-elle soutenu.

«Au cœur des décisions»

Isabelle Bergeron, de son côté, dit s’inspirer de personnes telles Mélanie Joly pour se lancer en politique. «Mme Joly est un exemple de femme que j’admire beaucoup et j’ai hâte de travailler avec elle et les autres au gouvernement, parce que oui, je crois que nous pouvons gagner. Les gens de l’Abitibi-Témiscamingue ont tout avantage à élire des personnes qui seront au cœur des décisions. C’est le temps pour la région de saisir l’opportunité de sortir de l’opposition. Mon niveau de confiance est fort», a-t-elle mentionné.

Mme Bergeron a rappelé les engagements du PLC pour les familles, notamment une baisse d’impôts et une augmentation de 15% de l’allocation pour les enfants. «Ce gouvernement a sorti des milliers d’enfants de la pauvreté dans le comté et la croissance économique est bonne, a-t-elle souligné. Pour ma part, je suis une femme déterminée, de cœur et de passion. Ce qui m’anime et qui me fait sentir utile, c’est de rencontrer les gens et les écouter pour les aider.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média