Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

21 octobre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un manque d’opportunisme nuit aux Forestiers

Défaites contre Châteauguay et Esther-Blondin

Forestiers Amos 2019-2020

©gracieuseté - Dany Germain - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Forestiers d’Amos ont échappé deux avances en fin de semaine dernière.

MIDGET AAA - Un manque d’opportunisme au bon moment aura couté quelques précieux points aux Forestiers d’Amos qui ont vu les Grenadiers de Châteauguay (samedi) et le Phénix du Collège Esther-Blondin (dimanche) combler des retards en période médiane et infliger deux défaites à la troupe amossoise, qui revenait en action après presque deux semaines d’absence.

En quête d’une troisième victoire de suite, Amos avait débuté la rencontre de samedi en force avec deux filets dans les cinq premières minutes de jeu par l’entremise de Nathan Bolduc (4e) et de Zachaël Turgeon (2e). 

Toutefois, la troupe de Guillaume Bisaillon n’a pas été en mesure de se donner un coussin supplémentaire et a accordé trois buts sans réplique aux Grenadiers lors du deuxième tiers avant de voir ces derniers se donner une bonne option de victoire avec environ huit minutes à faire à la rencontre. 

Le scénario s’est quelque peu répété à Terrebonne face au Phénix alors que les locaux ont accordé le premier but avant d’en inscrire trois de suite en deuxième moitié de partie pour porter le compte à 3-1. Les Abitibiens ont tenté d’amorcer une remontée, gracieuseté du quatrième de Jakob-Dylan Flamand, mais ceux-ci auront manqué de temps pour pousser le duel en temps supplémentaire. Emeric Gaudet avait ouvert la marque pour les Forestiers avec son premier de la saison. 

«On a eu des chances, des chances et encore des chances, mais on a pas réussi à marquer. Ce n’est pas parce qu’on ne travaillait pas fort ou qu’on trichait. On aurait pu être un peu plus dur autour du filet», a commenté Guillaume Bisaillon. 

Darveau sur la touche 

Le gardien Nathan Darveau n’a pas fait le dernier voyage avec ses coéquipiers afin de prendre du repos pour soigner une blessure à un pied subie en faisant du sport à l’école. 

Son entraîneur prévoit, à moins d’un revirement de situation spectaculaire, que le portier rouynorandien manquera la prochaine fin de semaine d’activités alors que l’Intrépide de Gatineau sera en visite. Un retour est cependant possible dans deux semaines lors du voyage des Forestiers vers St-Augustin-de-Desmaures pour y affronter le Blizzard du Séminaire-St-François. 

En remplacement de Darveau, le Valdorien Julien Létourneau a pu vivre sa première expérience dans le midget AAA. Originalement gardien pour le Filon M18 de la CSOB, Létourneau a été envoyé dans la mêlée contre Esther-Blondin. 

«Il avait l’air d’un gardien midget AAA et était confiant dans son filet. C’est un grand et gros bonhomme et il nous a permis de rester dans le match. Je ne lui avais pas promis un départ quand je l’avais appelé, mais je ne me sentais pas à l’aise de faire voyager un gars pendant 15 heures dans une ligue de développement et de ne pas le faire jouer», a déclaré l’instructeur à l’endroit du portier du Filon. 

Or, la situation chez les gardiens pourrait être quelque peu épineuse puisque la CSOB disputera trois rencontres au cours de la prochaine fin de semaine, ce qui rendrait Létourneau indisponible pour Amos. 

«Il y a aussi au niveau du midget espoir à Rouyn-Noranda où leurs deux gardiens vont bien. Je vais prendre la semaine pour y penser et voir quelle sera la situation avec Nathan. Si j’avais à renvoyer Julien, je ne serais pas nerveux de lui redonner un départ. J’aimerais aussi qu’Alexis St-Amour-Lachance garde des matchs. Aucune décision officielle n’a été prise», a fait savoir Bisaillon. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média