Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

22 octobre 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

3,2 millions d’onces d’or au sud de Chapais

Vanstar et Iamgold réalisent une découverte majeure au projet Nelligan

Vanstar_Nelligan

©Ressources minières Vanstar

Ce premier calcul de ressources pour le projet Nelligan provient notamment des résultats de 176 forages récents et historiques, pour un total de plus de 56 500 mètres.

Ressources minières Vanstar et Iamgold avaient de quoi sabrer le champagne, le 22 octobre au matin. Et ce n’était pas le résultat des élections fédérales. Les deux sociétés, qui développent le projet Nelligan en partenariat, ont en effet calculé que celui-ci pourrait livrer au moins 3,2 millions d’onces d’or.

Localisées entre les lacs Verviers et d’Eu, à une quarantaine de kilomètres au sud de Chapais, dans la même région que l’ancienne mine d’or Joe Mann, les quatre zones minéralisées du projet Nelligan ont finalement fait l’objet d’un premier calcul de ressources. Le rapport, dévoilé le 22 octobre, fait état de 3 193 900 onces d’or présumées contenues dans 96 990 000 tonnes de minerai à une teneur de 1,02 gramme par tonne. Si le projet devait donner lieu à une mine, son minerai serait extrait d’une fosse.

Le projet Nelligan est divisé en quatre zones: Liam, Dan, 36 et Renard. La contribution la plus importante, en termes d’onces d’or, provient de Renard. Cette dernière a récemment été recoupée sur une distance de plus de 1 km et s’étend sur plus de 100 mètres d’épaisseur.

Trois ans seulement

«Nous avons toujours cru au potentiel aurifère de Nelligan, et cette première estimation des ressources minérales semble nous donner raison, a commenté le PDG de Vanstar, Guy Morissette, par voie de communiqué. Nous sommes fiers d’avoir fait la découverte initiale qui a conduit à la découverte de la zone Renard par Iamgold.»

«Les découvertes initiales de Vanstar ont été les premières à mettre en évidence le potentiel de ce secteur et qui ont motivé notre participation au projet Nelligan», a renchéri Craig MacDougall, vice-président principal à l’exploration chez Iamgold.

«En seulement trois ans, nous avons fait progresser ce projet de la découverte primaire initiale de la zone Renard à la déclaration d’une ressource minérale considérable» - Craig MacDougall

Prochaines étapes

Au cours des prochains mois, Vanstar et Iamgold réaliseront des essais métallurgiques supplémentaires pour mieux établir les méthodes de récupération de l’or. Les deux partenaires planifient également de nouveaux programmes de forage. Ceux-ci comprendront du forage de définition pour convertir les ressources présumées en ressources indiquées, analyser le potentiel d’accroître les ressources en profondeur et évaluer des extensions des zones minéralisées le long du gisement.

Commentaires

23 octobre 2019

Carol. Tanguay

Je connais bien le coin de Chapais ça serait une bonne chose pour les gens si ce. Projet minier décolle

24 octobre 2019

Dallaire Andre

Super de l'or il faut que ça décolle

24 octobre 2019

Gervais Tremblay

J’espère que ce projet ne sera bloquer par les environnementaliste. ;-)

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média