Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

22 octobre 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Gazoduq dépose son projet pour l’évaluation d’impact

Description initiale du projet de Gazoduq

Gazoduq gazoduc

©Photo tirée de Facebook

Gazoduq continue de faire cheminer son projet.

Gazoduq a déposé sa Description initiale de projet à la l’Agence d’évaluation d’impact du Canada, l’équivalent fédéral du Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE).

La Régie de l’énergie du Canada se penchera aussi sur le projet, tout comme le BAPE. La Description initiale contient des renseignements sur la raison d’être du projet, selon Gazoduq, les activités qui y sont associées, les éléments connexes à son infrastructure ainsi qu’une description du milieu d’accueil. Le promoteur y indique différentes démarches de présentations du projet et de consultations effectuées et à venir auprès de différentes communautés. 

Le projet prévoit toujours la construction d’une conduite de gaz naturel de 780 km à travers l’Abitibi, jusqu’à un futur terminal méthanier au Saguenay. À ce jour, il suscite une vive opposition de la part de la population. 

Émissions de gaz à effet de serre 

Selon le document, quelque 165 milliers de tonnes d’équivalent CO2 seront émises annuellement en lien avec l’utilisation de turbines alimentées au gaz naturel durant la phase d’exploitation. Cela correspond à un scénario où le projet n’utiliserait que des turbines alimentées au gaz naturel pour ces trois postes de compression. Toutefois, Gazoduq étudie la faisabilité d’utiliser des turbines électriques comme alternative pour les postes de compression au Québec.Des purges de gaz naturel pourront aussi être nécessaires à l’occasion, le gaz s’échappant alors dans l’atmosphère. Gazoduq soutient, tout de même, que son projet, d’une valeur de 5 milliards $, favorisera la transition énergétique. 

«Nous sommes fiers de notre projet et de la rigueur de la démarche que nous avons mise en place pour l’améliorer. Nous poursuivons notre démarche de consultation en continu dans le but de bonifier notre projet en tenant compte des préoccupations des communautés autochtones et locales. Le projet Gazoduq sera conçu, construit et opéré dans le respect de toutes les lois et réglementations applicables», a déclaré Louis Bergeron, président de Gazoduq. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média