Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

22 octobre 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Ordre national du Mérite agricole: cinq lauréates dans la région

Deux des entreprises ont aussi remporté des mérites nationaux

Serres_Gallichan

©Serres Gallichan

Les Serres Gallichan ont notamment remporté le 1er prix national dans la catégorie Bronze.

Cinq entreprises agricoles de l’Abitibi-Témiscamingue se sont distinguées à l’échelle régionale lors du 130e concours de l’Ordre national du mérite agricole. Deux d’entre elles ont même remporté des prix au niveau national.

Les efforts consentis par l’équipe de la Ferme avicole Paul Richard et Fils à la suite des deux incendies qui ont ravagé leurs installations en 2018 ont ainsi valu à l’entreprise de Rivière-Héva de décrocher le 1er rang régional et le 2e rang national dans la catégorie Or ainsi que le Prix régional Coop fédérée à l’environnement.

«Première à installer des cages enrichies pour le bien-être des poules, précurseure en matière de séchage du fumier et de lavage à la glace sèche, la ferme s’est toujours fait une fierté d’être à l’avant-garde. C’est officiel: incendie ou pas, chez les trois générations de Richard, la flamme n’est pas près de s’éteindre», a indiqué le comité de sélection.

La Ferme Racicot-Lalancette de Rochebeaucourt a, pour sa part, obtenu le 2e rang régional dans la catégorie Or. Il n’y avait pas d’autre candidat dans cette catégorie cette année et aucun candidat dans la catégorie Argent.

Catégorie Bronze

Dans la catégorie Bronze, où 14 entreprises avaient déposé leur candidature, le 1er rang régional a été attribué aux Serres Gallichan. L’établissement de Gallichan a aussi été sacré gagnant national dans cette même catégorie, en plus d’avoir remporté le Mérite régional Promutuel Assurance de la prévention.

«Depuis qu’ils dirigent la ferme familiale, Samuel Gadoury-Boissé et Marie-Claude Raiche ont doublé la surface de culture, appris à maîtriser chaque étape de production et su se tenir à jour sur le plan technique pour rester compétitifs. Le recours aux pesticides a été réduit de 95 %, tandis que les fertilisants de synthèse ont été éliminés. De plus, le chauffage est alimenté par la biomasse forestière résiduelle», a fait valoir le comité de sélection.

Le 2e rang régional a été remis la Ferme Carpentier et Fils de Béarn, tandis que la Miellerie de la Grande Ourse de Saint-Marc-de-Figuery a décroché le 3e rang régional ainsi que la Mention régionale spéciale de l’agrotourisme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média