Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

29 octobre 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

«On est une gang de gars soudée à vie» - Joël Teasdale

Huskies Rouyn-Noranda Coupe du President Coupe Memorial

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Brothers for Life de Martin Guérin a permis aux partisans rouynorandiens de revivre en émotions la dernière saison.

Le film Brothers for life – mémoires d’une saison de Martin Guérin aura réussi son pari de redonner aux partisans rouynorandiens ce sentiment de fierté qui avait rempli Rouyn-Noranda lors de la saison 2018-2019.

Dans sa caméra, on a pu voir un Félix Bibeau qui déteste la défaite plus que tout au monde, un Noah Dobson qui paraissait plus grand que nature, un Mario Pouliot sachant trouver les mots justes au bon moment. Bref, transporter au centre de ce qu’est la culture des Huskies. «On est une gang de gars soudée à vie. Martin Guérin a fait un excellent travail pour porter cela à l’écran», a lancé Joël Teasdale, présent pour l’évènement.

«Je suis vraiment honoré d’avoir été invité par le Festival pour être ici. C’est venu chercher beaucoup d’émotions chez moi. En plus, on avait la remise des bagues samedi. Je ne le savais même pas. Ce fut une belle surprise», a-t-il ajouté.

Revivre

Le président de l’équipe Jacques Blais était aussi impressionné.

«Ça rappelle vraiment des moments importants. C’est impressionnant de voir à quel point les gars étaient déçus après des défaites. Et à quel point les victoires allaient les chercher» - Jacques Blais

Un moment l’a marqué, celui où il voit les Voltigeurs célébrer alors qu’ils viennent de mettre un terme à la séquence de 25 victoires des Huskies. «On aurait dû les battre. On était capable de le faire, surtout qu’on les avait battus dans toutes les autres rencontres. Malgré tout, ce que j’ai aimé de nos joueurs, c’est qu’ils ne lâchaient jamais. Et, comme spectateur, c’est quelque chose que tu aimes voir», a-t-il confié.

Il est fier d’avoir fait connaître Rouyn-Noranda d’est en ouest au Canada. «Quand on est allé à la Coupe Memorial à Red Deer, en 2016, les gens ne savaient pas c’étaient où Rouyn-Noranda. Là, toutes les équipes savent on est où», a-t-il évoqué.

Et le président souhaite revivre une victoire de Coupe Memorial.  «J’ai demandé à Mario comment on allait faire pour y retourner. On doit trouver une façon de revivre ça», a-t-il lancé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média