Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

30 octobre 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Plomb dans l’eau: Taschereau trouve l'erreur

En 2014, une erreur avait causé un dépassement des niveaux

Station pompage eau Taschereau

©Photo Le Citoyen - Marc-André Gemme

Une erreur de laboratoire qui s’est produite en 2014 a fait en sorte d’afficher la municipalité de Taschereau au palmarès des villes ayant dépassé les normes de plomb dans leur eau potable entre 2013 et 2018.

Après avoir appris qu’elle était la seule municipalité de l’Abitibi-Témiscamingue à voir dépassé les normes de plomb dans son eau potable au cours des dernières années, Taschereau a voulu savoir ce qui s’était passé. 

Dans la semaine du 21 octobre, le journal La Presse a publié un dossier sur les municipalités du Québec dont l’eau potable avait dépassé à au moins une reprise les normes québécoises de plomb, entre 2013 et 2018. Ces normes s’établissaient alors à 0,01 mg par litre d’eau. Récemment, le ministère de l’Environnement a réduit la tolérance à 0,005 mg par litre d’eau. Les tests pour le plomb sont effectués une fois par année. 

Erreur de laboratoire 

Après avoir été informé de la situation par Le Citoyen, le maire de Taschereau, Lucien Côté, a examiné tous les rapports d’évaluation d’eau pour les six dernières années afin d’en avoir le cœur net sur les allégations soulevées par le rapport du ministère de l’Environnement. 

«L’erreur s’est produite en 2014. Un des échantillons que nous avons envoyés au laboratoire d’évaluation d’eau avait été contaminé. Il montrait une concentration de plomb de 0,40 mg par litre, a fait comprendre M. Côté. Quand le laboratoire nous a dit ça, on a tout de suite renvoyé un autre échantillon et celui-ci qui a donné 0,0005 mg par litre d’eau. Le laboratoire n’a jamais voulu admettre qu’il avait fait une erreur.» 

Ce deuxième échantillon reflète davantage les résultats obtenus lors des autres années de l’étude, 0,40 mg étant une valeur extrême qui est loin de la teneur habituelle en plomb de l’eau de Taschereau. 

Pour toutes les autres années de l’étude, les échantillons de Taschereau ont ainsi révélé un taux de plomb de moins de 0,0005 mg par litre d’eau. L’échantillon prélevé en 2019 a, certes, révélé un taux plus élevé de 0,0009 mg par litre, mais ce résultat se trouve encore bien en deçà des nouvelles normes du gouvernement. 

Les citoyens de Taschereau peuvent donc se réjouir de savoir que leur eau est toujours d’une qualité exceptionnelle. 

Commentaires

3 novembre 2019

Bertrand Gravel

Bon travail M. le Maire et bravo pour votre suivi.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média