Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 octobre 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

De faux policiers au téléphone

La Sûreté du Québec met en garde la population contre un nouveau stratagème de fraude

SQ sûreté du Québec voiture

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Des fraudeurs téléphoniques se feraient passer pour des policiers de la Sûreté du Québec.

La Sûreté du Québec invite la population à redoubler de prudence face à un nouveau stratagème de fraude téléphonique qui, cette fois, fait appel au corps policier lui-même. Au cours des dernières semaines, elle a d'ailleurs reçu plusieurs signalements concernant ce type de fraude.

Le stratagème est à la fois simple et rusé. Un appel téléphonique est logé par une personne qui s'exprime en anglais et qui prétend être un policier. Elle demande alors au citoyen de valider son nom et son numéro d'assurance sociale. Si la personne refuse, le fraudeur utilise la menace, prétendant que des policiers viendront rapidement procéder à son arrestation si elle ne collabore pas.

Dans certain cas, le fraudeur va plutôt déclarer au citoyen qu'il a été victime de fraude et lui demande de confirmer ses informations bancaires et d'effectuer un virement dans un compte précis afin de protéger son argent. Le fraudeur pousse même l'audace jusqu'à demander au citoyen le numéro de téléphone de son corps de police local et mentionne qu'un policier de ce bureau communiquera sous peu avec lui. Une fois l'appel terminé, la victime reçoit un nouveau coup de téléphone, cette fois à partir d'un numéro qui correspond à celui d'un poste de la Sûreté du Québec.

«Ces appels sont frauduleux, a signalé la Sûreté du Québec, par voie de communiqué. Les policiers ne communiquent pas avec les citoyens dans l’objectif d’exiger des renseignements personnels ou financiers.»

Prudence

La population est donc invitée à redoubler de vigilance et à faire preuve de prudence lorsque quelqu’un prétend travailler pour un service public. Ainsi, toute personne qui reçoit un appel d'un individu qu'elle ne connaît pas devrait d'abord lui demander son nom et les coordonnées de l'entreprise qu'il représente. Elle devrait ensuite retrouver ce nom et ces coordonnées sur un site web sécurisé (commençant par «https://») afin de vérifier l'authenticité de la demande qui lui est adressée.

La Sûreté du Québec recommande aussi de ne jamais supposer que le numéro de téléphone qui apparaît sur l'afficheur est exact. «Les fraudeurs ont recours à des logiciels ou des applications qui permettent de tromper leurs victimes», a-t-elle précisé.

Pour le reste, il s'agit des habituelles mesures élémentaires de prudence. Par exemple, ne jamais divulguer son numéro d'assurance sociale au téléphone. «En vertu de la loi, seuls les organismes gouvernementaux, votre employeur (au moment de l'embauche) ou votre institution financière peuvent l'exiger», a rappelé la Sûreté du Québec. Dans la même veine, une personne ne doit pas donner ses renseignements personnels ni ses informations bancaires au téléphone, sauf si c'est elle qui téléphone et que le numéro provient d'une source sûre. Enfin, il convient de se méfier dès qu'on reçoit une demande ou un ordre de payer des frais par courriel, par téléphone ou par message texte.

Vous avez été témoin ou victime d'une fraude téléphonique? Signalez-la en toute confidentialité à la Centrale de l’information criminelle au 1-800-659-4264 ou à l’organisme Échec au crime au 1-800-711-1800.

 

Commentaires

13 novembre 2019

Pierre

J'ai recu ce genre de telephone en francais cet ete il avait mon prenom mais au feminin et me demandais mon no. D'assurance sociale mais non il la pas eu

16 novembre 2019

RoxaneDumais

J'ai reçu un appel en anglais le mois dernier disant que mon numéro d'assurance sociale était sous enquête et que je devais parler à un de leurs policiers sous peine de me faire arrêter et mettre en prison...j'avais pas répondu à cette appel donc c'était en message sur mon répondeur. J'ai immédiatement bloquée son numéro de téléphone. Cela à mis fin aux appels.

17 novembre 2019

emilie

sois des policier.. sois des avocats.. jai eu les deux

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média