Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

05 novembre 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Un malvoyant encore déçu de l’entretien des trottoirs

«Cette fois, on ne peut invoquer le bris d’équipements», lance Richard Allaire

Trottoirs enneigées longtemps après la tempête

©Photo Le Citoyen –Thierry de Noncourt

Même après cinq jour, plusieurs trottoirs étaient toujours totalement enneigés, et ce, des deux côtés des rues.

Richard Allaire est malvoyant, mais il adore marcher et prendre l’air; ça améliore sa qualité de vie. L’ennui, c’est que les trottoirs enneigés ne sont pas sécuritaires pour quelqu’un dans sa condition.

«On ne peut se défendre avec l'excuse de bris d'équipements! Vraiment lamentable, ce début de saison!» - Richard Allaire 

M. Allaire multiplie les appels pour un meilleur entretien des trottoirs à Rouyn-Noranda. En novembre 2018, il demandait que l’intersection Dallaire-Perreault soit plus sécuritaire. Depuis, la Ville est intervenue et elle a transformé l’intersection en y ajoutant un terre-plein pour dévier la circulation et offrir un refuge aux piétons. 

Ce ne serait cependant pas encore suffisant, selon le malvoyant. En fait, Richard Allaire considère que les trottoirs représentent un réel danger pour les gens dans sa condition. 

«Plus les années passent plus c’est pareil, a-t-il déploré. Première chute de neige appréciable dans la soirée du 31 octobre. On est le lundi 4 novembre et les trottoirs ne sont toujours pas sécuritaires au moment où je vous écris! Surtout les rues Larrivière, Rhéaume et Pinder ainsi que plusieurs autres qui ne sont pas grattées du tout.» 

Vérification faite, en date du mardi 5 novembre, cinq jours après la tempête du 31 octobre, plusieurs trottoirs n’étaient toujours pas déneigés, surtout dans les rues résidentielles. Les enfants qui se rendent à l’école à pied doivent souvent marcher dans la rue, étant donné la trop grande quantité de neige sur les trottoirs. 

Entretien de l’équipement 

Dans le passé, la Ville a souvent expliqué que des bris d’équipements entraînaient des retards dans le déneigement. Depuis, différentes mesures ont été prises, comme le rapatriement de la flotte de véhicules par la Ville pour qu’elle en assure elle-même l’entretien. «Cette fois, on ne peut se défendre avec l'excuse de bris d'équipements! Vraiment lamentable, ce début de saison!», s’est insurgé M. Allaire. 

Politique de déneigement 

La Ville prône le transport actif. Cependant, encore faut-il que les trottoirs soient utilisables pour les différentes catégories de citoyens. Richard Allaire considère que son handicap n’est pas une raison pour avoir à circuler dans des conditions qui nuisent à sa sécurité et que la Ville a le devoir de bien entretenir les trottoirs pour permettre à ses citoyens d’y circuler de manière sécuritaire, malgré certaines limitations. 

La Ville a récemment adopté une nouvelle politique de déneigement, axée surtout sur une communication plus efficace, mais M. Allaire ne constate pas d’amélioration réelle. «J'ai lu les articles de cette politique et ce n'est pas du tout ce qui se passe dans la réalité! Je ne blâme pas les travailleurs. Je maintiens que c'est un manque de coordination et de communication», a-t-il affirmé. 

Il croit que des efforts supplémentaires devraient être consentis pour assurer un meilleur déblaiement des trottoirs en tout temps. «Les travailleurs font ce qu'on leur dit de faire! Si on leur dit de ne passer qu'une fois sur les trottoirs en une semaine, eh bien c'est ce qu'ils font», a-t-il mentionné. 

Extrait du procès-verbal de l’assemblée du conseil municipal de Rouyn-Noranda, du 26 novembre 2018 

«Richard Allaire, résident de l’avenue Godbout, demande au conseil municipal de compléter les aménagements de la traverse piétonne Dallaire/Perreault afin que la sécurité des piétons soit assurée. Monsieur Allaire souligne également le manque de coordination entre la gratte et la chenillette lors du déneigement des rues et des trottoirs, par exemple sur l’avenue Godbout et l’avenue Larivière.»

Commentaires

5 novembre 2019

Clément Boulet

Mr Allaire a raison plusieurs trottoirs ne sont pas nettoyés je demeure sur la 3 ieme rue a Noranda rien n a été fait et la ruelle plein de gros trous Faudrait peut etre envoyé une mise en demeure contre la ville elle a l obligations de sécuriser les rues trottoirs et ruelles pour tous les utilisateurs plusieurs sont a mobilité reduite et n ont pas acces pour circuler

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média