Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

07 novembre 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Relance du comité de liaison de la Fonderie Horne

Fonderie Horne station

©Photo Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Le comité de liaison est un outil pour faciliter les échanges entre la population et la Fonderie Horne.

Dans la foulée de l’étude de biosurveillance et de la crise de l’arsenic engendrée par le dévoilement de ses résultats, la Fonderie Horne a entrepris de reprendre les activités de son comité de liaison avec les citoyens du quartier Notre-Dame dans le Vieux-Noranda.

Ce comité, avec lequel la Fonderie Horne tenait des rencontres annuelles depuis les 25 dernières années, a été dissous le 25 septembre en raison de la trop faible participation citoyenne. Le 10 octobre, il a cependant a été relancé pour permettre une réouverture du dialogue entre l’usine et ses voisins du quartier Notre-Dame, en plus d’ouvrir la porte à d’autres organismes qui voudraient y participer. 

L’équipe de la Fonderie Horne soutient qu’elle est très sensible aux préoccupations de la population et qu’elle souhaite maintenir un canal de communication pour cette même raison. 

La première rencontre du nouveau comité de liaison, qui a été tenue le 5 novembre, aurait permis aux différents intervenants de faire connaissance et de signifier leurs attentes. La rencontre aurait aussi permis d’établir des mécanismes d’échange, de communication et de fonctionnement. 

La Fonderie Horne soutient qu’elle travaille actuellement à développer de nouvelles solutions pour améliorer sa performance sur le plan environnemental et qu’elle s’assurera d’informer la population à propos d’initiatives entreprises sur différents fronts. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média