Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

07 novembre 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

«Respectable? Oui. Satisfait? Non» - Mario Pouliot

Les Huskies peuvent faire mieux, selon leur entraîneur

Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Mario Pouliot croit que son équipe peut faire mieux.

Le premier quart de la saison des Huskies s’est tout de même bien déroulé pour une formation supposément en reconstruction. L’équipe a réussi à se maintenir au sommet de sa division et elle est engagée avec les Foreurs de Val-d’Or dans la lutte pour la 2e position de la conférence Ouest.

:«Respectable? Oui. Satisfait? Non», a lancé l’entraîneur-chef des Huskies, Mario Pouliot, lorsque questionné sur ce premier quart de saison. «On est meilleurs que ce qu’on a démontré jusqu’à maintenant. Mais on en veut plus que ça», a-t-il ajouté.

C’est qu’après un excellent début de saison, la meute a connu un passage à vide qui s’explique simplement, selon Mario Pouliot. «C’est quoi l’identité des Huskies? Une équipe qui a du caractère, qui compétitionne et qui joue vite. On n’a pas préservé cela», a-t-il expliqué.

Il a cité l’exemple des deux derniers matchs contre Sherbrooke et Blainville, où son équipe a joué comme des Huskies. «Contre Sherbrooke, une bonne équipe, on a donné 31 tirs. Je pense qu’on aurait pu les blanchir. À Blainville-Boisbriand, on les a aussi limités à une trentaine de lancers. Notre exécution et nos décisions avec la rondelle expliquent pourquoi on donnait beaucoup de lancers et de chances de marquer. Quand on joue comme les Huskies, qu’on est dédiés et qu’on compétitionne, ça donne ça», a-t-il exposé.

Des retours qui font du bien

Le retour au jeu de Mathieu Gagnon et l’arrivée d’Alex Gritz ont été une bouffée d’air frais pour Mario Pouliot parce que cela lui donne une latitude au niveau de ses trios. «On est plus efficaces depuis le retour de Gagnon. Plus ça va aller, plus on va être durs à battre», a lancé l’entraîneur.

Encore une fois, certains nouveaux commencent tranquillement à se distinguer.

«Le plus beau commentaire que j’ai eu vient d’un dépisteur de la LNH, qui m’a dit que tous nos jeunes avaient progressé. Ça démontre qu’on s’en va dans le bon bord» - Mario Pouliot

Loïc Bergeron, qui avait passé le début de saison dans les estrades, gagne de plus en plus de points auprès de son entraîneur. «C’est un guerrier. C’est un compétiteur et il est intelligent sur la patinoire», a louangé Mario Pouliot.

Alex Labbé, Jérémy Duguay et Thomas Belzile sont aussi des jeunes qui se sont distingués depuis le début de la saison.

Zachary Émond surchargé?

Depuis le début de la saison, le cerbère de 19 ans de la meute, Zachary Émond, a amorcé presque la totalité des rencontres de son équipe. «C’est un peu pourquoi on profite de la présence de Samuel Richard pour diminuer sa charge de travail dans les entraînements. Zachary est en bonne condition. Dany Sabourin continue de travailler avec Kevyn Brassard. Il a bien fait et il s’améliore», a soutenu Mario Pouliot.

Marc-Antoine Séguin obtient ses premiers matchs

L’attaquant de l’Intrépide de Gatineau de 16 ans Marc-Antoine Séguin a obtenu ses deux premiers matchs avec la meute à Sherbrooke et Blainville-Boisbriand. Ce dernier occupe le 7e rang des meilleurs marqueurs du midget AAA avec une récolte de 7 buts et 14 passes en 16 parties. «Il doit encore améliorer son coup de patin, mais il joue en confiance avec la rondelle et il est toujours en mouvement», a exposé Mario Pouliot, qui a aimé ce qu’il a vu de son joueur.

Toujours aucune réponse pour Myklukha

Les Huskies n’ont toujours pas obtenu de réponse à leur appel dans le dossier d’Oleksii Myklukha. Ce dernier se rend actuellement à un camp de l’équipe slovaque. Il est toujours en contact constant avec Mario Pouliot.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média