Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

11 novembre 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Elles tricotent des coquelicots pour honorer leurs vétérans

Un mémorable Jour du Souvenir à Témiscaming

Coquelicots Témiscaming

©Gracieuseté

Étrange contraste que celui d’un canon arborant des décorations réalisées par des dames aux doigts de fée.

Qui aurait cru que tricots et canons pourraient se retrouver associés sur une même image. C’est toutefois ce qui s’est passé à Témiscaming, le 2 novembre, lors de la cérémonie dédiée aux vétérans.

Les Doigts magiques, un groupe de femmes basé à Témiscaming, se réunit depuis 2003. «Il s’agissait d’abord de nous rencontrer entre nous et de partager nos connaissances en tricot, en crochet ou en courtepointe, a indiqué Carole Ducharme-Gaudet, membre du groupe. Nous avons récemment décidé de créer des décorations permanentes dans la municipalité. Le jour du Souvenir représentait une première occasion dont le symbole était important pour nous toutes.»

1200 coquelicots

Inspirées par le mouvement «yarn bombing» – ou tricot-graffiti – créé en 2005 à Houston aux États-Unis, les 23 dames de Témiscaming envisageaient de recréer ce type d’événement en 2021 pour le Centenaire de la ville.

«Le cénotaphe, situé à la Place des vétérans, au cœur de la ville, faisait partie des lieux que nous souhaitions décorer avec nos œuvres en acrylique résistant aux intempéries, a précisé Mme Ducharme-Gaudet. Nous l’avons fait cette année pour le Jour du Souvenir.»

Pour l’occasion, 1200 coquelicots ont été confectionnés par les membres des Doigts magiques. Elles s’étaient mises à l’œuvre dès le mois de septembre. «Nous étions conscientes que le Jour du Souvenir est très important dans notre communauté, a poursuivi Carole Ducharme-Gaudet. Plusieurs membres des familles de nos vétérans de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, tout comme de la Guerre de Corée, font encore partie de notre communauté. C’est un moment de grand recueillement. Nous avions souvent une pensée pour eux en tricotant ou en crochetant nos coquelicots.»

«Les coquelicots tricotés par ces dames avaient quelque chose de tellement émouvant!» - Marie Chaput

Coquelicots Témiscaming

©Gracieuseté - Keith Bernard

Plusieurs dizaines de personnes ont assisté à la cérémonie commémorative du Jour du Souvenir, le 2 novembre à Témiscaming.

Apprécié dans la communauté

Ce geste inusité a touché la communauté à différents niveaux. Marie Chaput est présidente de la Légion royale filiale 18 depuis plusieurs années. Elle a été témoin des réactions dans la population.

«Notre dernier vétéran de la Deuxième Guerre mondiale est décédé l’an passé, a-t-elle relaté. Les membres des familles de ces vétérans assistent toujours aux commémorations. Les coquelicots tricotés par ces dames avaient quelque chose de tellement émouvant! C’était très particulier. Elles avaient réalisé une couronne que la présidente du Club de l’Âge d’Or et moi-même avons déposée au pied du monument. Les personnes présentes n’avaient que de beaux commentaires.»

La durée de vie de ces ornements réalisés en acrylique est estimée à environ un an. Une fois le Jour du Souvenir passé, les dames des Doigts magiques se sont remises à l’œuvre. Qui sait quelles surprises elles réservent encore à la population d’ici les célébrations du centenaire de Témiscaming.

Commentaires

11 novembre 2019

Louise Ducharme

J’ai lu l’article et je suis très émue. Bravo pour le groupe Les doigts magiques pour cette belle initiative. J’espère de tout cœur que ce projet inspirera beaucoup de groupes car cette idée de coquelicots tricotés ou crochetés est magnifique.

11 novembre 2019

Ghislaine Besharah

Un beau geste pour la journée du seigneur, bravo les tricoteuses du Temiscaming

12 novembre 2019

marielle beaudoin

bravo ca me plairait de faire ce geste

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média