Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

12 novembre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

La famille d’Augustin donne au suivant

Don d’équipements spécialisés à l’hôpital d’Amos

Famille Carignan Lachance Urgence

©gracieuseté

La famille Carignan Lachance, formée de Marilyn Carignan, Clément Lachance et les petites Loralou et Miana, pose en compagnie d’Yves Roy, président de la Fondation, Guillaume Petit, chef de service soins critiques, Isabelle Gagnon, chef centre de soins ambulatoires et unité mère enfant, et Danielle Fournier, de la Fondation.

Les enfants malades auront dorénavant accès à certains équipements médicaux spécialisés à l’hôpital d’Amos, grâce à la générosité de la famille du petit Augustin Lachance.

Augustin est parti rejoindre les anges en mai dernier, à l’âge de seulement 2 ans et demi. Aux prises avec une maladie très rare (premier cas de SCN8A au Québec), il a souvent bénéficié des précieux soins du personnel de l’urgence et de la pédiatrie d’Amos. Reconnaissante, la famille Carignan Lachance a décidé de faire don à la Fondation hospitalière de certains équipements qui bénéficieront autant aux équipes de soins qu’aux autres familles avec un enfant malade.

«Quand Augustin est décédé, on s’est dit pourquoi ne pas en faire profiter d’autres enfants et familles?, résume simplement Marilyn Carignan. On a acheté ces équipements parce qu’il n’y en avait pas à l’hôpital, puisqu’il n’y a pas de soins intensifs pédiatriques à Amos. À une occasion, il a même fallu transporter Augustin à Montréal. D’autres familles pourront profiter de ces équipements. Ils ont environ un an d’utilisation, alors ça devrait durer encore longtemps.»

«C’est sûr qu’on ne souhaite pas ça à personne, mais si des familles en ont besoin, les équipements seront là» - Marilyn Carignan

Saturomètre et AirVo

Ainsi, le département de l’urgence de l’hôpital d’Amos pourra dorénavant compter sur un saturomètre incluant un adaptateur pédiatrique. Les professionnels de ce département ont su apporter un soutien incroyable et faire une différence dans la vie de la petite famille amossoise. «Ce ne sont pas tous les enfants qui en ont besoin, alors il fallait en trouver un dans l’hôpital quand on en avait besoin pour Augustin. On en a acheté un avec l’adaptateur qui permet de l’utiliser avec les enfants de 0 à 12 ans», fait valoir Marylin Carignan.

Un appareil respiratoire AirVo, accompagné de canules, de tubulures et d’une chambre d’humidité, a quant à lui été remis au département de pédiatrie. La famille a ainsi voulu rendre hommage aux trois pédiatres et à tout le personnel de cette unité où Augustin a passé plus de la moitié de sa vie. «On est passés par la Fondation et ça tombait bien, ils avaient justement une demande pour un tel équipement. Il y en a déjà deux à l’hôpital, mais ils sont utilisés aux soins intensifs. Là, ils vont en avoir un en pédiatrie. Il sera toujours là et adapté aux enfants», précise la maman d’Augustin.

La Fondation hospitalière se réjouit pour sa part d’avoir permis la concrétisation des souhaits de la famille Carignan Lachance.

Famille Carignan Lachance Pediatrie

©gracieuseté

La famille Carignan Lachance, formée de Marilyn Carignan, Clément Lachance et les petites Loralou et Miana, pose en compagnie de l’équipe de l’unité mère enfant et de représentants de la Fondation hospitalière.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média