Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

18 novembre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Le manque d’énergie rattrape les Forestiers

Revers à St-Hyacinthe et à Montréal-Nord

Jérémy Duhamel - Forestiers Amos

©gracieuseté - Dany Germain

Jérémy Duhamel se prépare à prendre une mise en jeu.

MIDGET AAA - La réserve d’énergie des Forestiers d’Amos, fort sollicitée ces derniers temps, n’a pas été en mesure de maintenir le rythme lors du dernier voyage, qui s’est soldé par deux revers de 2 à 1 face aux Gaulois de St-Hyacinthe et au Rousseau-Royal de Laval-Montréal (tirs de barrage).

Aux dires de l’entraîneur-chef Guillaume Bisaillon, ses joueurs ont atteint un stade où une certaine fatigue mentale s’est accumulée dans les trois dernières semaines avec les pratiques, les matchs et le voyagement. 

Toujours privé de trois réguliers en Zachaël Turgeon, Xavier Gagnon ainsi qu’Émile St-Pierre (suspendu), Amos a dû se débrouiller avec un effectif réduit, ce qui a surtaxé certains vétérans en offensive. 

«Contre le Lac-St-Louis, on a joué à seulement trois trios et le résultat a été heureux pour nous. Hier, j’ai regardé notre mois et avec notre voyage à Québec, où on est revenu le mardi à 2h du matin, on avait des activités d’équipe lors de 16 de nos 17 derniers jours. On n’a pas eu beaucoup de repos ce mois-ci. Comme entraîneur, ça devient notre responsabilité de gérer nos énergies et c’est ce qu’on va faire cette semaine», affirme Bisaillon. 

Ce dernier estime que la fatigue a eu certains effets sur la façon dont ses joueurs se sont comportés sur la glace. «Lors du match contre les Gaulois, je trouvais qu’on prenait des drôles de décisions. Par exemple, sur nos sorties de zone, on ne le faisait pas de la façon dont on avait fait contre les Lions. Le lendemain, on était juste un petit peu plus rapide. Quand tu es fatigué, n’importe quel humain prend des moins bonnes décisions», croit Bisaillon. 

Concernant le trio d’absent, les nouvelles sont bonnes pour Turgeon et Gagnon qui devraient rencontrer à nouveau les médecins, ce mercredi, et pourraient reprendre l’entraînement, jeudi. Quant à St-Pierre, il a purgé le dernier match de sa suspension et sera à son poste contre les Cantonniers de Magog, à Amos cette fin de semaine. 

Par un point 

Le deuxième but de l’année d’Alexis Brazeau aura été le seul filet inscrit par les Amossois lors de la rencontre de samedi au Stade L.P Gaucher de St-Hyacinthe alors que Hugo Vézina-Fusey a brisé l’égalité en troisième pour donner la victoire aux locaux.  

Partant pour une troisième rencontre de suite, Nathan Darveau a repoussé 33 des 35 lancers dans la défaite. 

Le lendemain, les Abitibiens étaient à un seul arrêt en tirs de barrage de récolter deux points de classement contre Laval-Montréal, l’équipe de l’heure dans le circuit Lévesque. Toutefois, ceux-ci ont dû se contenter d’un seul point puisque Andrew Afonso a tranché le débat en sixième ronde contre Alexis St-Amour-Lachance. Étienne Parent (2) avait inscrit le premier but des siens en fin de première période. 

«J’ai en tête trois matchs, cette année, où on aurait pu au moins amener le match en supplémentaire. Après ça, tu ne sais pas ce qui va arriver, mais tu récoltes au moins un point. Si je regarde les équipes devant nous au classement, ils ont deux ou trois défaites en prolongation qui font en sorte qu’ils sont devant nous. Pour moi, ce point sur la route est important», relativise l’entraîneur-chef. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média