Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

18 novembre 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Les Gaillards balayés par le Boomerang

Premières défaites cette saison pour l’équipe du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue

Gaillards Basketball

©Photo Archives/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Les Gaillards ont perdu leurs deux matchs sur le terrain du Boomerang du Cégep André-Laurendeau, ce week-end.

Les Gaillards du basketball ne sont plus invaincus dans le circuit collégial québécois division 2 cette saison.

Après avoir remporté ses quatre premiers matchs du calendrier régulier, l’équipe masculine du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue a encaissé ses deux premiers revers, ce week-end à Ville LaSalle, en subissant un balayage face au Boomerang du Cégep André-Laurendeau, qui s’est imposé 68-55 samedi soir et 66-64 dimanche après-midi.

Bastien Lavallée (le meilleur compteur de la ligue avant les rencontres du week-end) et Samuel Harrisson ont totalisé 31 points chacun pour les visiteurs durant la fin de semaine, tandis qu’Anthony Co a enfilé 20 points dans le second match. «Nous avons affronté une équipe bien préparée, mais nous sommes responsables de nos deux défaites, reconnaît l’entraîneur-chef des Gaillards, Jean Mercier.

«Au cours du premier match, nous n’avons pu imposer notre rythme. À plusieurs reprises, notre prise de décision était douteuse, ce qui a laissé à l’adversaire l’opportunité de marquer des paniers facilement, mentionne-t-il. Des blessures et un nombre de fautes élevé ont également fait partie du scénario.»

La formation régionale a beaucoup mieux joué dans le second match, selon Mercier. «Nous avions une meilleure cohésion d’équipe et nous avons comblé un déficit de 11 points en deuxième demie, mais ça n’a pas été suffisant pour gagner la partie», raconte-t-il.

En sortant les mains vides de cet important programme double, les Abitibiens (fiche de 4-2) ont du même coup glissé au 3e rang dans la section B-1 de la conférence Sud-Ouest, à une partie et demie des deux premiers, Lionel-Groulx (5-0) et André-Laurendeau (6-1).

Puisque seuls les deux premiers de leur section vont accéder aux matchs éliminatoires au terme du calendrier régulier de 16 parties, la marge de manœuvre est déjà très mince pour les Gaillards, qui reprendront le collier en disputant justement un programme double crucial contre les Nordiques du Collège Lionel-Groulx, le 30 novembre au campus de Rouyn-Noranda et le 1er décembre à Amos.

«Nous allons travailler très fort au cours des deux prochaines semaines (à l’entraînement) afin de pouvoir remporter ces deux parties. Nous avons une équipe énergique et combative. Nous serons prêts!», assure Jean Mercier.

Le 1er rang à l’enjeu chez les filles

Du côté féminin, les Astrelles du basketball sont au beau milieu d’une pause d’un mois dans leur calendrier régulier. Montrant un dossier immaculé de 4-0 jusqu’à maintenant, les représentantes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue renoueront aussi avec l’action les 30 novembre et 1er décembre, à Rouyn-Noranda et à Amos, lors d’un programme double face aux Islanders du Collège John-Abbott (5-0) où le 1er rang de la section A sera à l’enjeu.

Soulignons que deux joueuses des Astrelles font partie du top 5 des meilleures marqueuses de la section A en ce début de saison, soit Jasmine Genesse en 4e position (avec une moyenne de 15,5 points par match) et Mérédith Roy en 5e position (avec une moyenne de 14,5 points par match). De plus, Mérédith occupe la 2e place au chapitre des lancers-francs, avec un taux d’efficacité de 85,7% (12 tirs réussis en 14 tentatives).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média