Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

26 novembre 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Un fonds créé pour contrer la pauvreté à l’école

Le Cégep met en place de nouvelles mesures pour soutenir ses étudiants

AB-FondsPauvrete

©Photo Karine Aubin/Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, la Fondation du Cégep et l’AGECAT ont choisi de concerter leurs actions pour aider les étudiants vivant des difficultés financières en créant le Fonds pour la lutte à la pauvreté étudiante.

Les étudiants du Cégep en situation de précarité financière pourront désormais recevoir plus facilement de l’aide avec la mise en place d’un nouveau fonds dédié à la lutte contre la pauvreté étudiante. 

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, la Fondation du Cégep ainsi que l’Association générale des étudiants et étudiantes du Cégep (AGECAT) ont choisi d’unir leurs forces pour mieux soutenir les étudiants vivant des difficultés financières en créant le Fonds de lutte contre la pauvreté étudiante. Pour lancer ce nouveau fonds, la Fondation a décidé d’investir 5000 $ dès cette année. 

Diverses mesures étaient en place au Cégep pour venir en aide aux étudiants qui vivaient des difficultés financières. «Nos observations ont démontré que les besoins sont de plus en plus présents et que nous menions tous des actions séparément. Afin d’être plus cohérents et d’avoir un meilleur impact sur les étudiants dans le besoin, nous avons choisi d’agir de façon concertée», a expliqué la directrice du Service des affaires étudiantes et des communications, Kathleen Slobodian. 

Si le nouveau programme d’aide aux étudiants est d’abord déployé à Rouyn-Noranda, il sera graduellement implanté dans les campus d’Amos et de Val-d’Or, qui ont déjà des mesures en place pour aider leur clientèle étudiante. 

«Afin d’être plus cohérents et d’avoir un meilleur impact sur les étudiants dans le besoin, nous avons choisi d’agir de façon concertée» - Kathleen Slobodian 

Besoins criants 

Au cours des deux dernières années, le Cégep et l’AGECAT sont venus en aide à une soixantaine d’étudiants en déboursant une somme totalisant 13 600 $ uniquement sur le campus de Rouyn-Noranda. 

«L’AGECAT a, entre autres, payé les frais de scolarité de certains étudiants et a acheté du matériel scolaire, a indiqué Mme Slobodian. De notre côté, nous avons donné des bons alimentaires et soutenu des étudiants qui sont parents et qui avaient de la difficulté à arriver financièrement. La pauvreté de nos étudiants est souvent silencieuse.» 

Rôle de la Fondation 

La Fondation aura comme rôle principal d’administrer le Fonds de lutte contre la pauvreté étudiante. «J’ai fait partie du comité qui a révisé les mesures d’aide et je continuerai de siéger sur le comité qui fera la répartition des sommes entre les trois campus. Le mandat de la Fondation consiste également à trouver des sources de financement afin de maintenir ce fonds», a souligné la directrice générale de la Fondation du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Dominique Massicotte. 

D’ailleurs, une première activité de financement pour le Fonds aura lieu le jeudi 5 décembre à la cafétéria du campus de Rouyn-Noranda. Un déjeuner-bénéfice ouvert au grand public ainsi qu’à la communauté collégiale permettra d’amasser des fonds. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média