Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

27 novembre 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Des défaites serrées pour les Citadelles midget espoir

Un tournoi un peu décevant pour la formation rouynorandienne

Di-D'Abram Mianscum Citadelles Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Di-D’abram Mianscum a inscrit deux des trois filets des Citadelles lors du tournoi midget espoir de Drummondville.

Les Citadelles n’auront pas fait long feu au tournoi midget espoir de Drummondville. La formation a perdu ses trois rencontres.

«On a seulement joué huit parties depuis le début de la saison. Certaines équipes en ont le double. Ce n’est pas une excuse, mais on manquait de bagage», a fait valoir l’entraîneur de l’équipe, Garry Parke. 

«Les gars ont travaillé. On n’a pas perdu en raison d’un manque d’efforts. On a beau pratiqué, ce ne sont pas des situations de match. L’adversaire est plus solide, il en donne plus. Ce sont des détails qui ont fait qu’on a perdu» - Garry Parke

Il faut dire que ce premier tournoi est important pour les jeunes hockeyeurs, notamment en raison de la présence de nombreux dépisteurs de la LHJMQ. «Il faut voir la ʺbig pictureʺ. Les jeunes se mettent beaucoup de pression pour se faire repêcher, mais si tu prends une présence à la fois et que tu travailles avec tes coéquipiers, tu as beaucoup plus de chance de te faire valoir. On doit continuer de se concentrer sur le processus. On doit bien jouer défensivement et marquer des buts», a souligné Garry Parke. 

Caractère 

En début de tournoi, face aux Estacades de la Mauricie, les Citadelles ont accordé le premier but du match avant que Di-D’abram Mianscum (1er) ne créé l’égalité en désavantage numérique. En deuxième période, la formation de la Mauricie a repris les devants. Quelques secondes plus tard, Di-D’abram Mianscum (2e) créait à nouveau l’égalité. Malheureusement, les Citadelles ont accordé deux buts en troisième période, s’inclinant 4 à 2. 

«Chaque fois, on est revenus. C’est un côté positif. On n’a jamais arrêté de patiner et on a continué à mettre les efforts nécessaires», a indiqué Garry Parke. 

But refusé 

Dans le deuxième match, face au National de Montréal, les Citadelles ont livré une forte bataille. Jonathan Tardif (1er) a donné les devants aux Rouynorandiens en deuxième période. Les Montréalais ont créé l’égalité en début de troisième période avant de l’emporter en prolongation. 

«Dans le deuxième match, on s’est fait refuser un but. Je pense que, si on gagne, ça peut changer notre parcours», a souligné l’entraîneur rouynorandien. 

Opportunisme 

La formation midget espoir régional a terminé son tournoi avec une défaite de 3 à 0 contre les Dynamiques du Collège-Charles-Lemoyne. 

«On n’a pas eu de grandes chances de marquer. On a manqué de rage autour du filet. On n’a pas réussi à générer beaucoup d’attaque. On a accordé des buts parce qu’on n’a pas fait les petits détails. La ligne est mince entre la victoire et la défaite», a mentionné Garry Parke. 

Commentaires

28 novembre 2019

sonia paradis

Bravo mon homme Di-d'abram toi et ton equipe ont pense à toi xxx

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média