Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 novembre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Washaw Sibi Eeyou cherche toujours à s’établir

La chef Annie Mapachee Salt veut poursuivre le travail

Washaw Sibi Annie Mapachee Salt

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La nouvelle chef Annie Mapachee Salt a été assermentée par Paul Wertman, entourée de ses tantes Clara et Marianne, puisque sa mère est décédée.

La nouvelle chef de Washaw Sibi Eeyou, Annie Mapachee Salt, entend poursuivre le travail amorcé par ses prédécesseurs avec l’objectif ultime d’établir physiquement cette communauté de la Nation Crie.

Annie Mapachee Salt a été élue au deuxième tour des élections, le 10 octobre, avec près de 56 % des 187 votes exprimés, devant Pauline Trapper-Hester, qui occupait ces fonctions depuis huit ans. Le vice-chef sortant Jean-Denis Cananasso a été réélu avec 51,6 % des votes devant le premier chef de Washaw Sibi, Billy Katapatuk Sr, également au deuxième tour. Élus le 25 septembre, les conseillers Freddy Mowatt, Gloria Polson et Andriana Trapper complètent le nouveau conseil.

«Je veux continuer ce qui est déjà commencé, avec notre vision qui est d’avoir notre communauté crie pour pratiquer notre langue et notre culture. Le conseil précédent avait des rencontres avec Pikogan. J’étais présente à l’élection de Monik (Kistabish, la nouvelle chef) pour l’appuyer et j’étais contente de l’entendre dire dans son discours qu’elle voulait continuer le dialogue. Je pense que nous sommes capables de travailler ensemble. Il y a des solutions à tous les problèmes», affirme Annie Mapachee Salt.

D’ailleurs, les deux conseils partagent des frères, alors que Jean-Denis et James Cananasso sont respectivement vice-chefs de Washaw Sibi Eeyou et du Conseil de la Première Nation Abitibiwinni.

«Je sais qu’un jour on va s’établir, il reste à savoir quand sera ce jour» - Annie Mapachee Salt

Vivre ensemble

Fille d’une mère crie qui a eu beaucoup d’influence sur elle et d’un père algonquin, Annie Mapachee Salt a marié un Cri et ses enfants ont été élevés plus dans la tradition crie. Après avoir œuvré dans différents domaines, dont le travail social, à Moose Factory en Ontario, elle est revenue dans la région d’Amos en 2003. Elle a été réceptionniste au bureau de Washaw Sibi Eeyou, puis elle a été conseillère de 2006 à 2009, puis vice-chef de 2009 à 2013 et directrice générale depuis 2015, elle qui a complété un bac en administration à l’UQAT.

Annie Mapachee Salt souhaite aussi ouvrir le dialogue avec d’autres communautés, dont celle de Lac-Simon, qui ne serait pas très chaude envers la décision des membres de Washaw Sibi Eeyou de s’établir dans le secteur de Matagami. «C’est une situation délicate, mais il doit y avoir moyen de faire des ententes. Quand on est autochtones… j’ai vu mes parents vivre ensemble, avec deux langues et deux cultures. Si c’est faisable à la maison, ça doit aussi être faisable avec les communautés», image-t-elle, avec beaucoup d’espoir.

 

La 10e communauté crie

Washaw Sibi Eeyou a été reconnue à titre de 10e communauté crie par le Grand Conseil des Cris en 2003. Elle compte entre 350 et 500 membres établis en majorité à Pikogan et Amos. Ceux-ci souhaitent s’établir et se doter des services d’habitation, d’éducation, de santé et de loisirs auxquels ils ont droit. Si la communauté s’établit en territoire conventionné cri, ses membres pourront bénéficier des avantages conférés par la Convention de la Baie-James et du Nord québécois ratifié en 1975. Washaw Sibi signifie «la rivière qui coule vers la baie», en faisant référence à l’Harricana.

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Andriana Trapper

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Freddy Mowatt

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Gloria Polson

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le nouveau conseil: Annie Mapachee Salt, le vice-chef Jean-Denis Cananasso, et les conseillers Gloria Polson, Freddy Mowatt et Andriana Trapper.

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le vice-chef Jean-Denis Cananasso

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média