Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

28 novembre 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

LVL Global investit 6,1 M $ pour une bouilloire à la biomasse ultra moderne

Cet investissement s’ajoute aux autres récemment consentis

Claude Gagnon

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Claude Gagnon considère que chaque emploi créé ou sécurisé chez LVL Global représente un grand projet pour le territoire.

Depuis sa création en 2009 à la suite de la faillite de Temlam, l’usine de déroulage LVL Global, située à Ville-Marie, s’est si bien redressée qu’elle multiplie les investissements. Maintien d’une centaine d’emplois et augmentation de la productivité en témoignent.

«Notre projet de bouilloire alimenté par de la biomasse, estimé à 6,1 M $, comportera des avantages à plusieurs niveaux, a indiqué Claude Gagnon, président de LVL Global, le 28 novembre. La bouilloire permettra de récupérer 100 % des résidus du bois déroulé. Elle limitera la production de poussières et diminuera de 79 % les différentes émissions de particule, d’oxygène, de CO2 et de monoxyde de carbone.»

Des avantages au niveau de la productivité seront également notés grâce à son système de contrôle automatique. «La capacité de production de vapeur passera de 18 000 à 25 000 livres par heure, a précisé Étienne Ricard, directeur administratif et financier. Également, l’extraction des cendres se fera de façon automatique. Avec la capacité de quatre jours d’autonomie de la réserve de biomasse, cette nouvelle bouilloire pourra fonctionner 24 heures par jour, sept jours sur sept.»

«Même si nous sommes un petit joueur dans le grand marché nord-américain, chaque emploi que nous sécurisons ou créons représente déjà un grand projet» - Claude Gagnon

Ultimement, la chaleur générée par la bouilloire permettra d’augmenter la production de 15 %, car elle assurera une meilleure constance au niveau du conditionnement des billes de bois à dérouler, de la chaleur du séchoir et de la presse pour laminer le bois déroulé.

Échéancier

Actuellement, le projet de bouilloire à la biomasse est à l’étape des demandes de certificats d’autorisation. Les travaux de construction devraient débuter dès le mois d’avril 2020. La mise en fonction devrait quant à elle se faire en octobre de la même année.

«L’intérêt avec ce projet, c’est que nous n’aurons pas besoin d’arrêter les opérations pour finaliser l’installation, a souligné Claude Gagnon. Il suffira de raccorder les tuyaux à ceux de l’ancienne bouilloire.»

Michel Bastien

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le directeur général, Michel Bastien, souligne l’augmentation de la productivité qu’entraînent ces nouveaux investissements.

Autres investissements

Depuis sa fondation en 2009, LVL Global avait déjà injecté 6,7 M $, notamment pour l’acquisition d’une dérouleuse avec analyse de la bille par scan. Les coûts liés à cette nouvelle dérouleuse, installée au printemps 2019, totalisaient 4,5 M $.

«Celle-ci nous a permis d'augmenter la vitesse de déroulage de 50 %, a souligné Étienne Ricard. Nous sommes passés de 64 à 110 paquets de feuilles par quart de travail et arrivons à produire quatre feuilles de plus par bille de bois.»

 

LVL Global compte actuellement 100 employés, où la parité hommes-femmes est une priorité. À terme, les récents investissements permettront de créer 6,5 emplois de plus.

«Nous sommes un petit joueur dans le grand marché nord-américain, a rappelé Claude Gagnon. Notre production ne dépasse pas 1 % du marché. Mais c’est justement en étant un petit joueur qu’on peut répondre plus rapidement à des besoins sur mesure. Malgré notre petite taille, chaque emploi que nous sécurisons ou créons représente déjà un grand projet.»

LVL Global

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La nouvelle dérouleuse, au coût de 4,5 M $, a permis de doubler la vitesse de production.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média