Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

28 novembre 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Un calendrier mal foutu

Deux matchs en moins de 24 heures avec presque 4 heures de route

Huskies Rouyn-Noranda Drakkar Baie-Comeau

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies affronteront le Drakkar de Baie-Comeau vendredi.

Si la tâche des Huskies de disputer trois matchs en trois soirs contre le Drakkar de Baie-Comeau et les Saguenéens de Chicoutimi est déjà difficile, la LHJMQ l’a rendu encore plus compliqué avec son calendrier. 

«Ce voyage est vraiment très mal fait. On joue à 19h30 vendredi à Baie-Comeau. Après le match, on doit prendre un chemin qui peut être vraiment atroce selon les conditions routières pour jouer un match le lendemain à 16h à Chicoutimi», a expliqué l’entraîneur-chef des Huskies, Mario Pouliot. 

«C’est quatre heures de route. On va arriver aux petites heures à Chicoutimi. Et si on couche à Baie-Comeau, on va quand même devoir partir très tôt pour arriver à temps. C’est un avantage clair pour les Saguenéens. Ce match, il devrait être à 19h pour nous donner le temps d’arriver» - Mario Pouliot

Une foule intimidante 

Sur le plan hockey, le Drakkar de Baie-Comeau constituera un bon défi. «La foule est intimidante. L’équipe va revenir des Maritimes et elle est sur une bonne séquence. Les joueurs du Drakkar jouent vraiment très bien. Ils utilisent la longue passe et ils étirent le jeu. Contre eux, il faut que tu sois alerte sur l’échec-avant», a signalé Mario Pouliot. 

Il s’agira par ailleurs du premier duel entre l’ex-capitaine de la meute, Rafaël Harvey-Pinard, et son ancienne équipe. «J’ai très hâte de le voir», a mentionné le pilote des Huskies. 

Les deux équipes s’affronteront ainsi samedi et dimanche après-midi sur la grande glace de l’aréna Georges-Vézina. «On va devoir ajuster notre game à la patinoire. On a un plan pour ça. C’est important d’être bon en échec-avant tout en limitant les surnombres et de bien protéger le centre de glace», a évoqué l’entraîneur-chef. 

Régis blessé, Gritz de retour 

Les Huskies pourraient devoir se passer des services de Samuel Régis. Le défenseur de 18 ans est présentement sur la liste des blessés. De son côté, Alex Gritz (57,6 %) effectuera un retour au jeu, ce qui permettra aux Huskies de compter sur quatre centres en mesure de gagner plus de 52 % de leurs mises au jeu en Vincent Marleau (57,7 %), Mathieu Gagnon (57 %) et Louis-Filip Côté (52,4 %). 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média