Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

30 novembre 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

RHP s’impose face aux Huskies

Rafaël Harvey-Pinard

©LHJMQ/Mario Dechamplain

Rafaël Harvey-Pinard a inscrit deux buts face à son ancienne équipe.

L’ancien capitaine des Huskies Rafaël Harvey-Pinard a hanté son ancienne équipe en marquant deux buts importants pour permettre aux Saguenéens de Chicoutimi de l’emporter 7 à 3 sur les Huskies.

Pour Mario Pouliot, son équipe n’a pas nécessairement mal joué. «On est arrivé à 3h du matin. Ce n’est pas une excuse. On affrontait une équipe qui sera all-in aux Fêtes. Certains de nos joueurs se sont préparés en conséquence, d’autres non», a-t-il signalé.

«Ça prend 20 gars quand tu joues contre une des meilleures équipes de la ligue, dans leur domicile, sur une patinoire olympique», a-t-il ajouté.

Même si le score indique une domination chicoutimienne, les Huskies ont démontré du caractère selon leur entraîneur. «Nonobstant le score, j’ai aimé le dernier 35 minutes de notre équipe. On avait le choix d’abandonner ou de continuer. On a vraiment vu les joueurs qui avaient à cœur l’équipe. Je suis très content de la réaction. Ils ont continué de jouer de la bonne façon en ayant la pédale au plancher», a-t-il évoqué.

«Le trio à Louis-Filip Côté, Vincent Marleau et Alex Beaucage a bien fait. Tyler Hinam a travaillé excessivement fort. Notre troisième trio nous a aussi donné de bonnes séquences», a-t-il ajouté.

L’ancien capitaine des Huskies a aussi connu un très bon match. «Rafaël a été Rafaël. J’espère que certains de mes joueurs l’ont regardé jouer», a lancé Mario Pouliot.

Deux gros trous

La meute évoluait sans deux de ses trois meilleurs défenseurs en Samuel Régis et Justin Bergeron. Le jeune Thomas Belzile a su saisir l’occasion. «Il y en a qui ont step up. Quand tu as une opportunité, certains la saisissent, d’autres strugglent avec. Belzile l’a saisi. Quand tu compétitionnes, que tu travailles fort et que tu veux t’améliorer, ça l’aide. Sa préparation était au bon niveau. Certains ne l’étaient pas. On a amené Édouard Dostie avec nous et il a été meilleur que certains de nos joueurs», a signalé Mario Pouliot.

Six buts

En tout début de rencontre, Ethan Crossman (5e) a ouvert le pointage en battant Kevyn Brassard d’un bon tir.

La meute a cependant répliqué quelques secondes plus tard. Le jeune défenseur Thomas Belzile (2e) s’est bien déplacé sur la ligne bleue offensive avant de décocher un tir qu’Alexis Shank n’a pu bloquer.

Les locaux ont ensuite profité d’un avantage numérique pour reprendre les devants. L’ancien capitaine des Rouynorandiens, Rafaël Harvey-Pinard (13e), a décoché un lancer frappé pour faire scintiller la lumière rouge.

En milieu de période, Artemi Kniazev (4e) a ensuite profité d’un retour de lancer pour accentuer l’avance de Chicoutimi.

Les Huskies ont ensuite réduit l’écart à un but quand Louis-Filip Côté (8e) a profité d’une pièce de jeu orchestré par Alex Beaucage et Vincent Marleau.

Les Saguenéens ont cependant déployé une nouvelle fois leur attaque à cinq. Cette fois, Theo Rochette (3e) a battu Brassard d’un lancer parfait.

Les Huskies s’écroulent

Les Rouynorandiens ont vu leur ancien capitaine Rafaël Harvey-Pinard (14e) ajouté un 2e but en début de deuxième période. Ce filet a mis fin à la soirée de travail de Kevyn Brassard.

Tristan Pelletier (3e) et Theo Rochette (4e) ont accueilli Zachary Émond avec des buts.

Une meilleure période

En début de troisième période, Tyler Hinam (15e), bien posté dans l’enclave, a enfilé l’aiguille alors qu’on l’avait oublié seul devant le gardien lors d’un avantage numérique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média