Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

01 décembre 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Le caractère des Huskies triomphe à Chicoutimi

Huskies Rouyn-Noranda Sagueneens Chicoutimi

©LHJMQ/André Émond

Malgré un troisième match en trois soirs, les Huskies, après un début cahoteux, ont fait preuve de caractère. Privés de deux de leurs trois meilleurs défenseurs, la meute a signé un gain de 4 à 3 en prolongation pour remporter la victoire. Ce faisant, les Huskies ont récolté 4 points sur une possibilité de 6 durant ce périple.

«Honnêtement, chapeau aux gars. Ils ont montré du caractère. Ce n’était pas seulement un 3e match en 3 soirs. On a aussi joué cinq périodes sur 6 sans Samuel Régis et Justin Bergeron», a lancé l’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

Son noyau défensif a dû en prendre plus en l’absence de ses deux vétérans. «Alexis Arsenault a joué de grosses minutes. Thomas Belzile a vraiment bien fait ça. Jack Tucker a démontré des flashs. Il a été un peu plus agressif. Zachary Émond a fait les bons arrêts dans les gros moments», a-t-il souligné.

«J’aurais été curieux de voir notre fin de semaine avec Justin Bergeron et Samuel Régis dans notre alignement. Depuis quelque temps, on donne aussi beaucoup moins de lancers. Au fond, c’est une question d’y croire. Oui, on a gagné la Coupe l’an dernier, mais on veut encore terminer le plus haut possible. On veut continuer de progresser», a-t-il ajouté.

Plus de tirs bloqués

Une autre facette qui a aidé les Huskies à remporter ce match fut le nombre de tirs bloqués. «Si tu regardes les statistiques, des équipes comme Edmonton et les Islanders ont du succès comme équipe parce qu’ils bloquent des tirs et qu’ils donnent des mises en échec», a expliqué le pilote de la meute.

Rappelé, Édouard Dostie en a profité pour inscrire son premier filet dans la LHJMQ. «Il a connu un excellent weekend comme joueur affilié. Mathieu Gagnon a bloqué des tirs en désavantage numérique. Sur le filet gagnant, Louis-Filip Côté a fait un bon travail, ce qui a conduit au beau jeu d’Alex Beaucage», a mentionné Mario Pouliot.

Chicoutimi ouvre la machine

Les Saguenéens ont profité dès les premières minutes de jeu d’un avantage numérique. Ethan Crossman (6e) a récupéré un long retour de lancer pour tromper la vigilance de Zachary Émond.

Puis, en toute fin de période, Justin Ducharme (8e) a inscrit un superbe but alors que, en tombant, il a réussi à diriger un lancer du revers qui a surpris le cerbère rouynorandien.

Le caractère rouynorandien

La meute a profité d’une contre-attaque pour briser la glace. Décampant sur l’aile, Alex Beaucage (20e) a atteint le plateau des 20 buts avec un tir que Daniel Moody ne fut pas en mesure de stopper.

Les visiteurs ont ensuite profité d’une attaque à cinq pour créer l’égalité. Utilisant sa vitesse, William Rouleau (7e) a décoché un tir qui a été partiellement bloqué par le gardien des Saguenéens. La rondelle a fait un drôle de bond avant de retomber derrière ce dernier.

Puis, en milieu de période, Alex Gritz a remporté une mise au jeu, ce qui a permis à Édouard Dostie (1er) d’inscrire son premier filet en carrière.

Les Saguenéens ont nivelé la marque en toute fin de troisième période. Vladislav Kotkov (10e) a décoché un puissant lancer que le gardien des Huskies n’a pu stopper lors d’un avantage numérique.

Alex Beaucage (21e) a marqué un superbe but en prolongation pour permettre aux Huskies de signer une victoire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média