Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

02 décembre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Deux victoires cruciales pour les Forestiers à Gatineau

Cinq points sur une possibilité de six

Forestiers Amos 2019-2020

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Forestiers d’Amos ont remporté leurs deux matchs de la fin de semaine sur la glace de l’Intrépide de Gatineau.

MIDGET AAA - Habités par un sentiment d’urgence après quatre défaites de suite, les Forestiers d’Amos ont choisi le meilleur moment pour aller chercher deux grosses victoires sur la route en l’emportant 4 à 2 (samedi) et 3 à 2 en tirs de barrage (dimanche) contre leur grand rival, l’Intrépide de Gatineau.

Les gardiens Nathan Darveau et Alexis St-Amour-Lachance ont eu un gros mot à dire sur ces deux gains en réalisant respectivement 35 et 42 arrêts. St-Amour-Lachance a également été parfait lors de la fusillade en frustrant les deux tireurs auxquels il a fait face. 

«L’Intrépide est une équipe qui lance d’à peu près partout, donc c’est certain qu’on s’est fait pas mal dominer à ce chapitre. Nos gardiens ont dû faire des arrêts-clés. Je suis content pour Alexis, car il joue du gros hockey ces temps-ci après avoir eu un passage un peu difficile. Il nous permet de gagner et quand nos deux gardiens font le travail, ça nous aide collectivement», souligne l'entraîneur-chef des Forestiers, Guillaume Bisaillon. 

Déjà quelque peu réduit, l’alignement des Amossois a été mis à rude épreuve, dimanche, alors que le club a terminé le match avec seulement neuf attaquants à la suite des blessures subies par Anthony Turcotte et Danick Latour. 

«Le mot qui résume le tout: courage. Oui, physiquement, on était un peu fatigués, mais cela ne paraissait pas et les gars n’ont jamais abandonné. Comme je l’ai dit souvent, cette année, on voulait aller chercher un groupe mature et ç’a paru. Le plan était de laisser passer la tempête. Elle a duré 10 minutes et on a commencé à construire notre match. La rondelle sortait mieux et on réussissait à mieux jouer offensivement», estime le pilote. 

De l’opportunisme 

N’ayant dirigé que 21 lancers lors des deux rencontres, Amos a attendu ses chances de marquer et s’est assuré d’en tirer profit le plus possible. Avant de se blesser, dimanche, Anthony Turcotte s’est assuré de laisser sa marque pendant ce week-end en allant chercher un tour du chapeau, samedi, pour inscrire ses 8e, 9e, et 10e buts de la saison, dont un qui a servi à briser une égalité de 3 à 3 avec 2:07 minutes à faire à la partie. Steven Fournier (11e) a assuré la victoire des siens avec un but dans un filet désert. 

Le lendemain, l’équipe régionale midget AAA ne s’est pas laissée abattre par un retard de 0-2 après seulement six minutes de jeu et a stoppé l’hémorragie en fin de première période grâce au 5e but de l’année de Rock Lamoureux, un point tournant dans ce duel, selon Guillaume Bisaillon.  

Après une période médiane sans but, Jakob-Dylan Flamand a nivelé la marque au début du troisième engagement, avant de voir Lamoureux et Marcus Gilpin toucher la cible en fusillade. «Le moment était bien choisi. Ce que j’ai surtout aimé de notre fin de semaine, c’est le sentiment d’urgence qu’on avait. Les vétérans ont mené la charge et étaient tannés de notre série de défaites. Pour eux, tout était important et je suis heureux de voir ça», raconte Bisaillon. 

Poursuivre contre le Phénix 

De retour à la maison, les Abitibiens auront une dernière semaine importante à leur agenda avant de partir au Saguenay-Lac-St-Jean pour participer au Challenge midget AAA CCM, alors qu’ils recevront le Phénix du Collège Esther-Blondin, vendredi et samedi au Complexe sportif Desjardins d’Amos. 

Installé tout juste derrière les Forestiers au classement général, le Phénix s’amène avec du momentum, lui qui a récolté deux victoires de suite après une douloureuse séquence de huit défaites consécutives. De plus, la formation basée à Lachenaie détient toujours deux matchs en main sur les Forestiers, ce qui accentue l’enjeu de ce programme double. 

«Pour nous, il va falloir retrouver les mêmes émotions qu’à Gatineau. Oui, il y avait la série de défaites et que nos matchs contre Gatineau sont toujours excitants et robustes, mais on devra trouver le moyen d’amener ce niveau d’énergie en fin de semaine», affirme Guillaume Bisaillon, qui devrait compter sur la présence d’Anthony Turcotte. 

Toujours sur la touche, Zachaël Turgeon devra encore patienter avant d’effectuer un retour au jeu, tandis que Danick Latour représente un point d’interrogation. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média