Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

10 décembre 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Des souhaits pour les soldats déployés en Lettonie

Les élèves de Noranda School ont fabriqué plus de 150 cartes de Noël

AB-CartesNoranda

©Photo gracieuseté

Les élèves de maternelle de Shana Hack ont fabriqué une quarantaine de cartes qui seront remises aux militaires canadiens mobilisés à la base de l’OTAN en Lettonie.

La centaine d’élèves de l’école anglophone Noranda School ont usé de leurs talents artistiques pour fabriquer des cartes qui seront remises à des soldats canadiens déployés en Lettonie et qui ne pourront être près de leur famille pendant le temps des Fêtes. 

Vers la fin de novembre, Sue Hamilton, enseignante de secondaire 1 et 2, est tombée sur une publication dans les médias sociaux des Forces armées canadiennes qui invitaient la population à envoyer des cartes de Noël aux troupes qui sont en mission à l’étranger. 

«La publication mettait l’accent sur le fait que le simple geste de recevoir une carte de Noël lorsqu’on est à l’étranger représente beaucoup pour ceux qui en bénéficient. J’ai trouvé l’idée très bonne et j’ai partagé la publication. Ma collègue de maternelle, Shana Hack, a tout de suite été intéressée par le projet», a raconté Mme Hamilton. 

Un allié 

L’enseignante est alors entrée en contact avec un de ses amis qui est aumônier pour les Forces canadiennes et présentement déployé à l’étranger. Les cartes seront distribuées à la base de l’OTAN en Lettonie. «Au lieu de faire parvenir aléatoirement nos cartes, j’ai convenu avec mon ami de les lui envoyer pour qu’ils puissent les distribuer aux soldats avec qui il travaille», a-t-elle expliqué. 

En se rendant au bureau de poste, Sue Hamilton a constaté que les envois postaux pour les militaires outre-mer sont gratuits pendant le mois de décembre si les colis sont envoyés à Belleville en Ontario. Les paquets sont par la suite acheminés aux bases militaires à l’étranger. 

«On n’est pas obligé d’acheter un gros cadeau: un simple mot peut faire la différence» - Sue Hamilton 

AB-CartesNoranda

©Photo gracieuseté

Plus de 150 cartes ont été fabriquées par l’ensemble des élèves de Noranda School. Elles seront remises à des militaires canadiens déployés en Lettonie.

Efforts collectifs 

Mme Hamilton et sa collègue ont uni leurs forces et ont pu ainsi impliquer les élèves du primaire et du secondaire. Tous ont pris part à la confection d’au moins une carte et à la rédaction d’un petit mot à l’attention du militaire qui la recevra. La majorité des cartes ont été confectionnées pendant le cours d’éthique et culture religieuse. 

«Les étudiants du secondaire ont peint de magnifiques cartes à l’aquarelle, a indiqué Shana Hack. Mes élèves de la maternelle ont été plus dirigés et ont réalisé plusieurs modèles, dont des rennes, des sapins et des bonshommes de neige.» 

Que les élèves aient été plus guidés dans la confection des cartes ou qu’ils aient pu laisser libre cours à leur créativité, toutes les cartes ont été confectionnées dans le plaisir. 

Plus que des cartes 

La fabrication des cartes a permis aux enseignantes de parler de certaines réalités vécues par des personnes à l’approche du temps des Fêtes. «J’ai pu leur apprendre que ce n’est pas tout le monde qui a la chance d’être à la maison pour Noël. Certains sont à l’étranger pour aider d’autres personnes», a souligné Mme Hack. 

«Être loin de ses amis et de sa famille est difficile, a renchéri Sue Hamilton. Un mot gentil compte énormément. On n’est pas obligé d’acheter un gros cadeau: un simple mot peut faire la différence.» 

AB-CartesNoranda

©Photo gracieuseté

Voici quelques-unes des cartes qui ont été confectionnées par les élèves ainsi qu’un message distribué à l’intérieur.

Plusieurs impacts positifs 

Mme Hamilton a fait savoir que la confection de cartes avait permis à certains élèves de parfaire leur vocabulaire, alors que d’autres ont appris la gentillesse ou encore ce que le métier de militaire impliquait. 

Le succès de l’activité permet aux deux enseignantes d’affirmer qu’elles referont sûrement l’activité dans les années à venir. 

Commentaires

10 décembre 2019

Céline Labonté

Tellement un beau geste et une belle initiative de ces professeurs. Félicitations à tous les élèves ayant participé à ce beau projet.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média