Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

15 décembre 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Un projet de piscine devrait être déposé d’ici le 21 février

Mobilisation des élus et des civils du Centre du Témiscamingue

Piscine

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le projet pour une nouvelle piscine devrait être déposé d’ici le 21 février 2020.

La rencontre du Comité piscine, tenue à la MRC de Témiscamingue le 12 décembre, aura été des plus fructueuses. Un projet de demande de financement aux deux paliers de gouvernement devrait être soumis avant la date butoir du 21 février.

«Plusieurs pensaient que les délais étaient très courts, mais nous sommes confiants d’y arriver à temps, a indiqué la préfète Claire Bolduc. Toutes les personnes présentes à la rencontre de jeudi soir partagent le même avis: on ne peut pas attendre plus longtemps avant de mettre ce projet en branle.»

Laverlochère-Angliers porteuse de dossier

Les maires des principales municipalités du Centre du Témiscamingue, des citoyens utilisateurs de toutes catégories et des représentants du Club de natation Exotem se sont sentis soulagés que Laverlochère-Angliers devienne la municipalité porteuse de ce dossier.

«La MRC n’a pas la compétence pour le faire, a rappelé la préfète Bolduc. Nous avions contribué à piloter le démarrage du dossier, les études requises. L’étape de prise en charge de projet en est une qui est de compétence municipale. Le dossier doit obligatoirement être déposé par une municipalité ou un regroupement de municipalités.»

Le programme financier pour infrastructures sportives auquel le projet sera soumis comporte un mode de financement provenant de trois sources différentes. Il s’agit en fait d’un partenariat entre le fédéral, le provincial et le milieu.

«Toutes les personnes présentes à la rencontre de jeudi soir partagent le même avis: on ne peut pas attendre plus longtemps avant de mettre ce projet en branle» - Claire Bolduc

Sous-comités

Trois sous-comités ont été formés afin d’accélérer le processus pour le dépôt de projet. Le premier comité assumera le volet plans et devis, c’est-à-dire définir les besoins, faire sortir les plans et les devis techniques. Le deuxième comité se chargera de déterminer comment le financement peut être recueilli dans le milieu. Le troisième comité travaillera à élaborer quel serait le mode de gestion de l’infrastructure aquatique le plus approprié.

«Est-ce qu’on ira vers une régie intermunicipale? Une coopérative d’utilisateurs? Il s’agira de déterminer lequel des différents modèles de gestion convient à nos particularités», a souligné Mme Bolduc.

Une prochaine rencontre entre les élus des municipalités intéressées au projet est prévue sous peu.

Rappelons que le Centre du Témiscamingue est privé de piscine depuis le 19 juin 2019, à la suite de la fermeture définitive de celle de Ville-Marie. Depuis la décision du conseil municipal de Ville-Marie entérinée le 26 mars 2018 de la fermer, des citoyens s’étaient rendus à plusieurs reprises au Conseil de MRC pour faire part de leurs inquiétudes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média