Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

30 décembre 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les équipes d'étoiles de la décennie des Huskies

Quels joueurs ont marqué les années 2010 à 2019?

Huskies Rouyn-Noranda Coupe Memorial

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La dernière décennie aura permis aux Huskies de remporter deux Coupes du Président et une Coupe Memorial.

À l’occasion de l’arrivée de 2020, le Journal vous présente ses équipes étoiles de la décennie 2010-2019 chez les Huskies. 

Notons que nous n’avons pas tenu compte des Noah Dobson, Nikolas Brouillard, Nikita Kucherov et Joël Teasdale parce que ces joueurs ont été acquis via une transaction à la période des Fêtes et qu’ils ont joué moins d’une trentaine de matchs en saison régulière avec l’équipe. 

1re équipe d’étoiles 

Francis Perron, attaquant 

Capitaine des Huskies en 2015-2016, Francis Perron a été un des meilleurs joueurs de la décennie à avoir porté l’uniforme rouynorandien.

Le numéro 27 a fait sa marque, terminant sa carrière avec 257 points, ce qui lui permet de se retrouver au 4e rang des meilleurs marqueurs de l’histoire de la meute.

Il fut aussi le premier joueur de l’organisation rouynorandienne à soulever une Coupe du Président à Rouyn-Noranda. 

Francis Perron Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Francis Perron

Rafael Harvey-Pinard Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Rafaël Harvey-Pinard

Rafaël Harvey-Pinard, attaquant 

Si Rafaël Harvey-Pinard avait complété sa carrière avec la meute, il aurait été possible pour le numéro 11 de dépasser Mike Ribeiro au 2e rang de l’histoire avec une saison de 112 points, ce qui n’aurait pas nécessairement été hors d’atteinte.

Considérant qu’il n’aura joué que trois ans avec la meute, c’est un fait assez incroyable. Rafaël Harvey-Pinard aura marqué Rouyn-Noranda durant cette décennie.

Son éthique de travail, sa combattivité et son talent indéniable en font un des meilleurs Huskies de l’histoire. 

Sven Andrighetto, attaquant 

Sven Andrighetto aura été le souffle qui aura soulevé la meute au début de la décennie.

Après une année de vaches maigres, son arrivée a ramené les partisans rouynorandiens dans l’aréna. Le parcours de 2012-2013 fut aussi le début du cycle d’or de la formation rouynorandienne.

Encore aujourd’hui, sept ans après son départ, Sven Andrighetto reste un des joueurs les plus palpitants à avoir foulé la glace de l’aréna Iamgold. 

Sven Andrighetto Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Sven Andrighetto

Jeremy Lauzon Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Jérémy Lauzon

Jérémy Lauzon, défenseur 

Valdorien le plus aimé des Rouynorandiens, Jérémy Lauzon s’est révélé avec les Huskies comme un défenseur dominant.

Élément clé de l’organisation, il est installé au 4e rang des meilleurs arrières de l’histoire de l’équipe. Il a fait partie d’un des duos les plus dominants de la décennie.

Défenseur complet, capable autant de contribuer offensivement que de donner de solides mises en échec, Jérémy Lauzon a été le couteau-suisse de la meute. 

Philippe Myers, défenseur 

Quand on parle de duo, difficile de ne pas inclure Philippe Myers dans l’équipe d’étoiles de la décennie.

Le défenseur acadien s’est transformé sous les yeux des partisans rouynorandiens. Après avoir marqué son premier but en carrière sur un tir de sa ligne bleue que Joe Fletcher a laissé passer, personne ne s’attendait à ce que le numéro 6 se transforme en ce défenseur offensif qui pourrait bien terroriser les gardiens de la Ligue nationale de hockey au cours des prochaines années. 

Philippe Myers Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Philippe Myers

Samuel Harvey

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Samuel Harvey

Samuel Harvey, gardien 

Originaire d’Alma, Samuel Harvey n’est pas seulement le meilleur gardien de la décennie chez les Huskies, il est le meilleur gardien de l’histoire de l’organisation.

Repêché et formé par l’équipe, il domine pratiquement toutes les catégories de records chez la meute. Choix de 2e ronde de l’équipe, sa générosité envers les gens de la région en aura fait un des préférés de la foule.

Et son arrêt sur Raphaël Lavoie se retrouvera souvent dans les montages historiques de la meute. 

Deuxième équipe d'étoiles

Jean-Sébastien Dea, attaquant 

Des francs-tireurs comme Jean-Sébastien Dea, les Huskies n’en ont pas eu des tonnes. Dea savait marquer des buts.

C’est pour cela qu’il occupe le 3e rang des meilleurs buteurs de la formation rouynorandienne.

Et il n’a pas été qu’un bon marqueur en avantage numérique, alors qu’il compte à son actif 65 buts à égalité numérique. 

Jean-Sebastien Dea Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Jean-Sebastien Dea

Peter Abbandonato

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Peter Abbandonato

Peter Abbandonato, attaquant 

Peter Abbandonato a été sélectionné en 2e ronde par l’organisation. Il a gagné deux Coupes du Président, une Coupe Memorial et a été sacré champion compteur de la LHJMQ.

Il a même terminé sa carrière junior au 3e rang des meilleurs marqueurs des Rouynorandiens. Abbandonato a été un atout incroyable de la meute au cours de son parcours junior. 

Mathieu Boucher, attaquant 

Choisir le dernier joueur en attaque fut difficile. Mathieu Boucher est peut-être un choix un peu sentimental, mais je crois que le petit attaquant est dans la lignée des vrais Huskies.

Qui ne se souvient pas de son match contre Moncton en séries lors de la conquête de la Coupe du Président en 2015-2016? Boucher a été un guerrier pour la meute et il est, pour moi, un des meilleurs attaquants de la décennie.

Nous devons également donner une mention d’honneur à Félix Bibeau, qui a lui aussi été un guerrier. Son apport a été non négligeable et il aurait mérité sa place dans cette équipe d’étoiles. Antoine Waked et Alex Beaucage étaient également considérés. 

Mathieu Boucher Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Mathieu Brisebois Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Mathieu Brisebois

Mathieu Brisebois, défenseur 

Des défenseurs offensifs, les Huskies en ont connus, mais Mathieu Brisebois a été l’un des meilleurs.

Ce n’est pas pour rien qu’il occupe le 2e rang des meilleurs marqueurs de la concession rouynorandienne avec une récolte de 147 points.

Ayant été un élément clé de la meute lors de la saison 2012-2013, le défenseur mérite amplement une nomination parmi les meilleurs défenseurs de la décennie de la meute. 

Justin Bergeron, défenseur 

Choix de 4e ronde, Justin Bergeron s’est développé en quart-arrière pour la meute.

Ce n’est pas pour rien qu’il se retrouve au 6e rang des meilleurs marqueurs chez les défenseurs. Son apport offensif en aura fait un élément clé dans les succès des Huskies

 Il faut aussi en profiter pour donner quelques mentions d’honneur, notamment à Allan Caron. Caron aurait mérité de se retrouver dans l’équipe d’étoiles de la décennie. La décision a été difficile. Notons qu’Alexis Arsenault et Jacob Neveu auraient aussi pu être considérés. 

Justin Bergeron Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Justin Bergeron

Chase Marchand Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Chase Marchand

Chase Marchand, gardien 

Après Samuel Harvey, il n’y avait qu’un choix possible: Chase Marchand. Acquis par le ballotage en début de saison, nous considérons qu’il a été un Husky assez longtemps pour être en nomination.

Son histoire, de rejet des Tigres de Victoriaville à meilleur gardien de la LHJMQ, puis à champion de la Coupe du Président, mérite à elle seule sa nomination. Ce n’était certes pas le gardien au plus beau style, mais il faisait cependant les arrêts clés.

À la fin, il a aidé la meute à accéder à la finale de la Coupe Memorial en 2016, où il a affronté les tirs de quelques-uns des meilleurs joueurs de la LNH. 

Les meilleurs joueurs acquis via transactions 

Comme certains joueurs de haut calibre ont été ignorés en raison du fait qu’ils ont été obtenus par le biais d’une transaction, nous avons conçu un rapide top 5 de ces hockeyeyrs qui auraient très bien pu figurer parmi les deux équipes d’étoiles de la décennie. 

Attaquants
Timo Meier 
Joël Teasdale 
Nikita Kucherov 

Défenseurs
Nikolas Brouillard 
Noah Dobson 

Gardien
Chase Marchand

L'alignement complet

Attaque
Jean-Sébastien Dea - Sven Andrighetto - Nikita Kucherov
Rafaël Harvey-Pinard - Félix Bibeau - Alex Beaucage
Jean-Christophe Beaudin - Peter Abbandonato - Francis Perron
Mathieu Boucher - Ryan Penny - Antoine Waked

Défense
Philippe Myers - Jérémy Lauzon
Mathieu Brisebois - Justin Bergeron
Allan Caron - Dillon Fournier

Gardien
Samuel Harvey
Chase Marchand

Commentaires

31 décembre 2019

Michel Parayre

Excellente analyse bien fouillée et documentée. Certains choix étaient évidents, d’autres étaient moins faciles à départager. Ex: Perron ou Abbandonato sur la première équipe? Un gros bravo pour le choix de Mathieu Boucher, un anti-héros s’il en est un mais combien il a fait toute une job à chaque présence sur la patinoire. Ryan Penny? Surpris, un peu. Bon travail M. Vachon.

31 décembre 2019

Michel Parayre

Excellente analyse bien fouillée et documentée. Certains choix étaient évidents, d’autres étaient moins faciles à départager. Ex: Perron ou Abbandonato sur la première équipe? Un gros bravo pour le choix de Mathieu Boucher, un anti-héros s’il en est un mais combien il a fait toute une job à chaque présence sur la patinoire. Ryan Penny? Surpris, un peu. Bon travail M. Vachon.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média