Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

03 janvier 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Le Défi «J’arrête j’y gagne!» peut vous aider à arrêter de fumer

Du 10 février au 22 mars

cigarette

©Archives

Le «Défi J’arrête, j’y gagne» multiplie par six les chances d’arrêter de fumer des participants.

Le Défi «J’arrête, j’y gagne!» en sera à sa 21e édition cette année et il y aura plus de 10 000$ à gagner pour les participants.

Depuis maintenant plus de 20 ans, le «Défi» supporte les futurs ex-fumeurs. Son approche basée, notamment, sur le soutien et la force du groupe, en fait un excellent allié pour écraser pour de bon.  

« Au Québec, le nombre de fumeurs demeure toujours élevé, c’est pourquoi nous nous sommes fixé l’objectif de faire chuter à 10 % cette proportion d’ici 2025. La nicotine crée une dépendance, ce qui explique que plusieurs tentatives soient souvent nécessaires pour arrêter. D’où l’importance pour les fumeurs de ne pas hésiter à utiliser des aides pharmacologiques et des services nationaux gratuits à la cessation pour augmenter leurs chances de réussir. Le «Défi» a ainsi une place de choix dans le soutien aux fumeurs québécois quand ils se trouvent en démarche de cessation », a indiqué Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux. 

Selon les données, la campagne multiplie par six les chances d’arrêter des participants grâce à quatre éléments clés: L’engagement : Le fait de s’inscrire avec une date d’arrêt engage à passer à l’action; L’objectif : Ne pas fumer pendant six semaines est un premier objectif réaliste; Le soutien : Des ressources et des outils gratuits sont offerts pendant et après le Défi; La force du groupe : La motivation de relever le Défi de pair avec les milliers de personnes participantes. 

Notons que 19 % des décès au Québec sont liés au tabagisme. Le taux de tabagisme au Canada est de 16,2 %, mais il atteint 18,3 % au Québec. Le taux de tabagisme est plus élevé chez les jeunes adultes québécois (20 à 24 ans) avec 19,6 % d’entre eux qui fument. 

Arrêter de fumer et s’envoler vers le Sud 

Pour encourager les futurs ex-fumeurs à écraser et réussir leur défi, il y aura plus de 10 000 $ en prix à gagner, dont deux voyages au Mexique, offerts par Transat et le Grand Palladium Costa Mujeres Resort & Spa, et un ensemble carte-cadeau et coffret beauté d’une valeur de 700 $, offert par Jean Coutu. 

Commentaires

3 janvier 2020

Nancy Thibault

Je m’inscris au défi j’arrête, j’y gagne!

17 janvier 2020

Roseline Doré

Oui je désire arrêter de fumer pour plusieurs raisons. Pour ma santé, les sous dépensés et l'odeur de la cigarette sur les vêtements, dans l'auto et dans la maison. Je veux en finir une fois pour toutes. Ma date d'arrêt est le 30 janvier.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média