Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

04 janvier 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies incapables d'acheter une victoire

Huskies Rouyn-Noranda Phoenix Sherbrooke

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Zachary Émond a encore une fois fait un bon travail devant la cage rouynorandienne.

Les Huskies traversent une séquence difficile à l’aube de la fin de la période des transactions alors qu’ils ont subi une quatrième défaite consécutive. Malgré une meilleure performance, la meute s'est incliné 4 à 2 face au Phoenix de Sherbrooke.

«Ce n’est pas le résultat qu’on espérait, mais il y a des choses positives à retenir de ce match. On méritait un meilleur sort. Je suis content de comment on est sorti. Dans nos derniers matchs, on n’avait pas joué selon notre identité. Là, on est revenu à celle-ci», a évoqué le pilote des Huskies Mario Pouliot.

Il faut dire que son équipe a, globalement, disputé un bon match. «On n’a pas perdu par un manque d’efforts, de désir ou d’émotions. C’est vraiment l’exécution qui a fait défaut. Avec la rondelle, on s’est tiré dans le pied. On a aussi manqué d’opportunisme», a-t-il exposé.

«On a vraiment réussi à générer de bonnes chances de marquer. En deuxième période, sur certaines séquences, on aurait dû marquer pour prendre les devants. J’ai aussi aimé qu’on a été plus agressif en échec avant pour couper leur vitesse», a-t-il ajouté.

Il faut dire qu’à moins de 48 heures de la fin de la période de transaction, le stress est à comble chez les joueurs. «Qu’on le veuille ou non, ce n’est pas une période facile pour eux. Il y un stress et des distractions avec la période des échanges. Ça se termine lundi. Après, ils auront la tête en paix pour qu’on puisse se sortir de cette mauvaise séquence», a signalé Mario Pouliot.

Sherbrooke ouvre les hostilités

En début de match, les Huskies ont menacé ayant deux très bonnes occasions de marquer, mais le cerbère amossois Thomas Sigouin a été étincelant réalisant les arrêts.

En milieu de période, le Phoenix a profité d’un avantage numérique pour ouvrir la marque. Après un dégagement raté de la meute, Benjamin Tardif (16e) a trouvé le fond du filet avec un tir qui a été partiellement bloqué par Zachary Émond qui venait de réaliser quelques bons arrêts quelques instants auparavant.

Quelques instants plus tard, une sortie de zone interceptée par le Phoenix a conduit à un autre filet. Cette fois, Julien Anctil (13e) a trouvé le fond du filet.

Les Huskies répliquent

En début de deuxième période, Alex Beaucage (30e) a débordé sur l’aile avant de décocher un lancer du poignet précis pour inscrire le premier filet de 2020 de la meute. Ce but lui a permis d’atteindre le plateau des 30 buts.

La meute a ajouté un autre but rapidement. Sur une descente à deux contre un, Alex Beaucage a remis à Tyler Hinam (18e) qui a décoché un lancer précis pour ainsi ramener les deux équipes à la case départ.

Autre erreur, autre but

En milieu de troisième période, une mauvaise passe en haut de zone a permis à Benjamin Tardif (17e) de s’échapper. L’attaquant du Phoenix a déjoué Émond pour donner les devants à sa formation.

Alex-Olivier Voyer (24e) et Benjamin Tardif (18e) ont complété la marque dans un filet désert. Ce dernier a ainsi complété son tour du chapeau.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Tyler Hinam a créé l'égalité en milieu de deuxième période.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Alex Beaucage a inscrti le premier filet rouynorandien de l'année 2020.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

L'attaquant Anthony Turcotte disputait son premier match en carrière dans la LHJMQ.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Mathieu Gagnon presse le défenseur Xavier Bernard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média