Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

06 janvier 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies vendent pour la première fois en 9 ans

En échange de trois joueurs, la meute fait le plein d’espoirs et de choix

Mario Pouliot

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Malgré les échanges, le pilote des Huskies Mario Pouliot veut terminer au 1er rang de la division Ouest.

Pour la première fois en presque dix ans, les Huskies se sont finalement rangés dans le camp des vendeurs. Après avoir tergiversé avec l’option d’acheter, la meute a finalement offert quelques éléments aux meilleures formations de la LHJMQ. Malgré cela, les Rouynorandiens comptent bien terminer au sommet de leur division.

«Quand la période de transactions s’est amorcée, on aimait où l’on était. Cependant, on avait des trous dans notre banque de choix et de la façon dont les équipes se sont paquetées, on se devait de prendre une décision», a expliqué le directeur général et entraîneur-chef des Huskies, Mario Pouliot.

Cela a contraint le grand manitou des Rouynorandiens de prendre des décisions difficiles. «Ce fut dur émotionnellement. Les décisions qu’on a prises nous ont brisé le cœur. Sauf que si on regarde où l’on a envoyé nos joueurs, c’est important. Tyler Hinam se rapproche de sa famille et aura une chance de gagner une autre Coupe. Ryan MacLellan est tellement un bon jeune! On l’envoie aussi près de sa famille et dans un environnement avec des gars qu’il connaît. Pour Justin Bergeron, il va jouer avec Alexis Lafrenière et profiter de ça pour se faire voir par bon nombre de dépisteurs», a expliqué Mario Pouliot.

Il faut dire que cela fait près de 9 ans, soit la saison 2011-2012, que la meute ne s’était pas rangée dans le camp des vendeurs. «Je pense que ça s’explique par la qualité de notre organisation, le sentiment d’appartenance, le travail de nos dépisteurs et le développement de nos joueurs», a évoqué l’entraîneur-chef.

Les yeux sur le premier rang de la division

Malgré la vente de quelques éléments clés, les Huskies gardent le cap sur leur objectif: le premier rang de la division Ouest.

«C’était important de garder une équipe compétitive tout en améliorant notre banque de choix et de jeunes joueurs. On compte bien terminer au premier rang de notre division» - Mario Pouliot

Pour lui, son équipe ne s’est pas affaiblie. «On a une équipe plus jeune avec un meilleur potentiel offensif. Le trou laissé par Justin Bergeron est grand, mais il faut rappeler que Samuel Régis a raté 50 % de nos parties. On a gagné des matchs sans Régis et sans Bergeron. Il faut aussi souligner le développement de Thomas Belzile. En plus, on compte sur un des meilleurs gardiens de la ligue», a-t-il souligné.

Des pourparlers et un nouveau gardien

Les Huskies ont entretenu quelques discussions, notamment dans le cas de l’attaquant Vincent Marleau. «On ne voulait pas le laisser partir pour rien», a soutenu le directeur général de la meute.

Dans le cas de Zachary Émond, le téléphone n’a pas vraiment sonné. «Aucune équipe ne pouvait payer le prix qu’on voulait pour. On va le garder et il y a des chances qu’il revienne à 20 ans», a exposé Mario Pouliot.

Le grand manitou a cependant confirmé que Samuel Richard, Kevyn Brassard et Zachary Émond seraient avec les Huskies. «On va possiblement finir à trois gardiens. On va offrir un contrat à Samuel Richard et il devra prendre une décision. Dany Sabourin m’a vendu un plan et je ne suis pas inquiet pour le développement de nos gardiens. Personne ne sera brimé», a-t-il assuré.

Charles-Edouard Drouin

©LHJMQ/Steve Philippe

Charles-Édouard Drouin

Drouin: «Il était une de nos cibles»

Une des acquisitions dont le directeur général était particulièrement fier est celle de Charles-Édouard Drouin. «On aimait son potentiel. On l’entre sans hypothéquer notre banque de choix», a-t-il indiqué.

Le hockeyeur était dans la mire de la meute depuis un moment. «Avec Marc-André Bourdon, c’était un gars qu’on voyait comme une cible l’an dernier, mais avec Drummondville qui visait, il n’était pas vraiment disponible. Dans une équipe remplie de talent, il a fini sur l’avantage numérique», a souligné Mario Pouliot.

L’attaquant de 18 ans s’est fait valoir pas plus tard que la fin de semaine dernière contre les Huskies. «Il a été leur meilleur joueur sur la patinoire contre nous. On va voir ce qu’il va pouvoir faire avec un gars comme Beaucage. On va lui donner sa chance», a signalé le directeur général et entraîneur-chef.

Bergeron et Hinam quittent, Brisson et Miller débarquent

La plus grande transaction fut celle qui a envoyé Justin Bergeron à Rimouski en retour d’Alexis Brisson, du choix de première ronde de Saint John cette année et d’autres choix. «Alexis Brisson est le meilleur franc-tireur du midget AAA. Il va terminer la saison avec nous. Il était une pièce primordiale de l’entente avec Rimouski, tout comme le premier choix de Saint John», a mentionné Mario Pouliot.

Dans le cas de Tyler Hinam, Shaun Miller pourrait remplir adéquatement le rôle de troisième 20 ans au sein de la meute. Les Rouynorandiens ont obtenu deux choix en plus de cela. «C’est un gars d’expérience qui sera en mesure de nous aider», a évoqué Mario Pouliot.

Deux défenseurs s’ajoutent

Avec les échanges de Ryan MacLellan et de Justin Bergeron, les Rouynorandiens se retrouvent actuellement avec seulement six défenseurs.

Alexis Brisson

©Gracieuseté Ligue midget AAA

Alexis Brisson

C’est pourquoi Mario Pouliot a signé l’agent libre de 19 ans Simon Dubois. Dubois a disputé environ 90 parties avec les Cataractes de Shawinigan au cours des trois dernières saisons.

La meute a aussi ajouté le défenseur Zachary Cardinal. Joueur invité au camp d’entraînement, la meute lui a fait signé un contrat de joueur affilié après ses bonnes performances. Avec les Grenadiers de Châteauguay, il avait récolté 23 points en 27 parties cette saison. «C’est le meilleur marqueur chez les défenseurs dans le midget AAA. C’est un joueur qu’on avait invité au dernier camp et on veut se servir de la deuxième moitié de saison pour apprendre à le connaître», a-t-il mentionné pour soutenir sa décision.

Oleksii Myklukha débarque enfin!

Après plusieurs mois de négociation, les Huskies ont finalement réussi l’impensable à ce moment-ci de la saison: obtenir la libération de leur attaquant slovaque Oleksii Mykukha.

Le Slovaque de 17 ans souhaitait rejoindre les Huskies depuis le début de la saison. Après deux appels échoués, la meute aurait finalement obtenu sa libération. Vu comme un des très bons espoirs en vue du repêchage de la Ligue nationale de hockey en 2021, Oleksii Myklukha a disputé 12 parties en DHL Cup obtenant quatre buts et cinq passes.

Lors du récent tournoi des 5 nations disputés à Zuchwill en Suisse lors du temps des fêtes, l’attaquant a été le meilleur joueur de son pays avec une récolte de 3 buts et 4 passes.

Il a rejoint l’équipe sur la route, mais il pourrait bien disputer son premier match le 17 janvier face aux Remparts de Québec.

Commentaires

7 janvier 2020

Jean-GUy Dugas

Bonjour, dommage que ces deux joueurs ne sont pas échangés au TItan d'Acadie Bathurst.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média