Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

08 janvier 2020

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Le Séjour de Macamic change sa manière d’enseigner

Les jeunes pourront profiter d’une grille horaire adaptée pour découvrir de nouvelles passions

École secondaire le séjour Macamic

©Photo Le Citoyen - Marc-André Gemme

L’école secondaire de Macamic veut innover et aider les jeunes à découvrir de nouvelles passions.

À partir de l’automne 2020, les élèves de l’école Le Séjour pourront profiter d’une nouvelle grille horaire qui leur donnera accès à des périodes exploratoires leur permettant de découvrir de nouvelles passions.

L’idée proposée par personnel de l’école secondaire de Macamic vient d’une autre institution située dans la région des Bois-Francs. L’école Sainte-Marie de Princeville a instauré un programme similaire et semble obtenir des résultats intéressants. 

«Ce qu’on va faire, c’est passer de quatre périodes de 75 minutes par jour à cinq périodes de 60 minutes, a expliqué Gilles Parent, enseignant au Séjour. Cette cinquième période va servir à faire de l’exploration où les élèves pourront découvrir de nouvelles passions.» 

Pour arriver à dégager ce temps, l’équipe du Séjour a demandé aux professeurs de voir s’ils seraient en mesure de condenser leur matière en des périodes plus courtes et d’arriver au même résultat en fin d’année. Après avoir regardé leurs plans de cours respectifs, les enseignants ont répondu à la demande. Le calendrier des élèves du Séjour est basé sur des semaines de neuf jours. Les professeurs ont réussi à libérer assez de temps pour que six de ces neuf journées puissent comprendre des périodes d’exploration. 

De nouvelles disciplines 

Les élèves auront des choix à faire pour leurs périodes exploratoires. Certains choisiront des activités sportives, d’autres des cours plus manuels ou encore liés à la culture. «Les activités exploratoires vont toucher à d’autres disciplines que ce qu’on retrouve dans les matières régulières», a indiqué M. Parent.  

Les sportifs pourront donc, par exemple, explorer des sports qui ne sont pas habituellement couverts par les cours d’éducation physique. Des cours de menuiserie, de l’art culinaire, de l’art plastique, de l’informatique et bien plus seront aussi offerts. 

Les objectifs 

Le Séjour doit faire face à un problème de décroissance de son nombre d’élèves. Pour des raisons que la direction s’explique mal, chaque année, de nombreux élèves demandent d’être transférés à la Polyno de La Sarre plutôt que de continuer au Séjour. «En mettant en place un projet comme nos périodes exploratoires, on espère motiver les jeunes à continuer à étudier au Séjour plutôt qu’à la Polyno», a affirmé Gilles Parent. 

Ces nouveaux cours vont peut-être également motiver les jeunes à trouver de nouvelles passions et une éventuelle carrière. «On sait aujourd’hui que les jeunes ne savent pas trop ce qu’ils veulent faire plus tard. C’est souvent au cégep qu’ils trouvent leur voie. Donc, si on ouvre la porte sur différentes activités d’avance, peut-être qu’ils vont trouver leur voie plus tôt», a fait valoir M. Parent. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média