Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

10 janvier 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Une «dernière chance» pour Guy Nantel

Il revient avec son spectacle «Nos droits et libertés»

Guy Nantel Nos droits et libertés

©Photo Gracieuseté

Guy Natel est de retour en région à la demande générale.

Ceux qui ont raté Guy Nantel en mars 2018 ou qui ont particulièrement apprécié son dernier spectacle seront ravis d’apprendre que ce dernier sera de passage en région en janvier pour présenter «Nos droits et libertés – Dernière chance!».

L’artiste à l’humour décapant, qui n’a pas peur d’aborder les enjeux sociaux et politiques, est donc de retour à la demande générale. Qu’on se rassure, il y aura de la nouveauté dans la nouvelle mouture. 

«Il y a toujours des affaires qui bougent. Pour qu’on ait du fun à faire le show, il faut rester dans l’air du temps: il y a toujours un gag qui part ou qui arrive. Quelqu’un qui voit le spectacle en début de tournée ou à la fin, ce n’est pas la même chose», a-t-il confié. 

Droits et libertés 

Ainsi, Guy Nantel arrive avec un spectacle bien rodé qui promet de faire rire et réfléchir le public. L’humoriste abordera la question religieuse, les accommodements, le consentement sexuel, la censure artistique («Jusqu’où peut-on aller?»), la liberté du Québec en tant que nation («Est-ce que l’on est libre de choisir notre destin?») et les libertés individuelles, soit les droits et libertés au sens large. 

«On dit qu’on vit dans une société où l’on a une grande liberté d’expression, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Il y a un prix à payer pour ça et il faut toujours se battre pour garder en vie la liberté d’expression, parce qu’il y a de la censure, il y a de l’intimidation. Il ne faut pas se laisser vaincre par la peur», a-t-il fait valoir. 

Il a d’ailleurs subi les foudres de certaines personnes à la suite de blagues qu’il a faites sur scène dans le passé. 

Guy Nantel se produira au Théâtre du Cuivre le 21 janvier, au Théâtre des Eskers d’Amos le 22, au Théâtre Télébec de Val-d’Or le 23 et à la Salle Desjardins de La Sarre le 24. 

Politique et indépendance 

Guy Nantel avoue être toujours tenté par la chefferie du Parti québécois. «Je pense que c’est important qu’on comprenne l’histoire du Québec, de quelle manière le Canada a été bâti et de quelle manière ça défavorise les Québécois en particulier. Si, une fois informés, les gens veulent tout de même rester dans ce système, ça demeurera leur choix», a-t-il plaidé. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média