Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

15 janvier 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies sur la bonne voie

Alexis Arsenault ne jouera pas cette fin de semaine

Nics Huskies

©Photo FolioPhoo - Iften Redjah

Les Huskies ont bien fait le weekend dernier contre la meilleure formation de la LHJMQ.

Après avoir connu une séquence de défaites, les Huskies ont remis les pieds sur terre depuis la seconde période de leur match de jeudi dernier à Sherbrooke. À l’aube de deux rencontres face aux Remparts de Québec, la formation rouynorandienne se sent d’attaque.

L’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot était très positif pour la suite des choses. «J’ai adoré notre voyage. Samuel Richard a vraiment bien fait, ce qui nous a permis de donner un bon congé à Zachary Émond. On a été bon sur le bord des rampes. On s’est servi de notre physique dans les un contre un», a-t-il expliqué.

Son équipe a aussi eu quelques bonnes occasions de marquer. «On a généré du temps de possession en zone offensive, mais on devra marquer plus de buts comme celui de Mathieu Gagnon. On doit aller au filet pour les rebonds», a-t-il souligné.

L’effet des transactions

La dernière séquence de la meute a aussi été difficile pour les Huskies qui ont encaissé sept défaites consécutives. «Sans chercher d’excuses, la période des transactions a causé de l’insécurité chez nos joueurs. Ça se voyait qu’ils y pensaient beaucoup», a-t-il évoqué.

«Les transactions ont ébranlé certains vétérans et c’est normal. Ce sont de jeunes adultes et c’était un groupe vraiment tissé serré. C’est des choses qu’on comprend», a-t-il ajouté.

Absence indéterminée pour Alexis Arsenault

Blessé la fin de semaine dernière à Rimouski, le défenseur Alexis Arsenault ne sera pas en uniforme face aux Remparts de Québec. Le pilote des Huskies ne pouvait statuer sur la durée de son absence.

Oleksii Myklukha sur la patinoire

Le hockeyeur slovaque Oleksii Myklukha arrivé la semaine dernière au Canada a sauté sur la patinoire cette semaine.

«Il est rapide et brillant. Ce n’est pas le gars le plus gros, mais il est fait fort. C’est un excellent patineur. Il a la vitesse, les habiletés et l’intelligence du jeu» - Mario Pouliot

Ce dernier veut laisser le jeune homme de 17 ans s’adapter. «On ne lui met aucune pression. On va lui laisser le temps de s’adapter. On va voir comment il se débrouille sur une glace nord-américaine. Il doit s’acclimater. Ça va lui permettre de bien se préparer en vue de la saison prochaine», a-t-il expliqué.

Les unités spéciales doivent faire mieux

La formation rouynorandienne présente actuellement un pourcentage d’efficacité de 16,4% avec un homme en plus et de 72,8% en désavantage numérique. Les deux unités se retrouvent parmi les moins efficaces de la LHJMQ. «Notre avantage numérique doit être meilleur. 16% d’efficacité, ce n’est rien pour écrire à sa mère. On génère du temps de possession et du momentum, mais il faudra trouver une façon de marquer», a mentionné l’entraîneur-chef de la meute.

Par contre, il voit du progrès sur son désavantage numérique. «On a rien donné à Rimouski qui est un des meilleurs avantages numériques. On est sur la bonne voie», a-t-il assuré.

Avec le départ de Justin Bergeron et la blessure d’Alexis Arsenault, Samuel Régis a obtenu des responsabilités sur l’attaque à cinq. «C’est un gars qui distribue bien la rondelle. Il a une bonne vision du jeu. On va aussi voir ce qu’on va faire avec l’arrivée de Myklukha. On a utilisé Alexis Brisson même s’il a seulement 16 ans parce que c’est un jeune joueur offensif et on veut maximiser l’utilisation des habiletés de nos joueurs», a exposé Mario Pouliot.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média