Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

16 janvier 2020

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Diminution du nombre d’élus à Laniel

Après deux appels, les candidats se font rares

Élus Laniel

©Gracieuseté

De gauche à droite, le comité municipal actuel: Marc Girard, Carine Bergeron, Patricia Noël, Christine Morin, Sylvain Denis, et Maurice Dubois.

Le comité administratif de la MRC de Témiscamingue a entériné, le 15 janvier, la demande du comité municipal de Laniel de réduire le nombre d’élus jusqu’à novembre 2021. Le territoire non-organisé (TNO), géré par la MRC, peinait à recruter des candidats.

«Après deux appels de candidatures, à la suite de démissions au sein du comité municipal de Laniel, seulement un poste a été comblé, a indiqué Claire Bolduc, préfète de la MRC de Témiscamingue. Comme c’est la MRC qui autorise les décisions proposées par le comité municipal d’un TNO, nous avons accepté leur demande de siéger avec seulement six élus.»

Il faut savoir que malgré qu’il ne soit pas une municipalité au sens propre, le TNO de Laniel fonctionnait avec six membres et un président du comité municipal. Ce comité se réunit et propose des décisions de la même manière qu’un conseil municipal régulier, à la différence près que la MRC doit entériner chaque décision. Qui plus est, le Conseil de la MRC de Témiscamingue a délégué cette compétence à son comité administratif.

«Nous les avons autorisés à siéger avec seulement six élus au lieu de sept, a indiqué Mme Bolduc. Toutefois, cette décision sera évaluée à nouveau en 2021, si la difficulté à recruter des élus demeure récurrente aux prochaines élections.»

Pas par manque d’intérêt

Selon la préfète Bolduc, ce manque d’intérêt au poste de membre du comité municipal ne relèverait pas du désintéressement de la population en matière d’affaires municipales, mais plutôt du contexte en général, des événements.

«Quand le maire est décédé à Saint-Bruno-de-Guigues, il a fallu aller en appel de candidatures à trois reprises, a rappelé Claire Bolduc. Par contre, aux dernières élections, il y avait cinq candidats à la mairie à Laforce. Ça traduit des circonstances dans un moment précis.»

Laniel compte 82 habitants permanents, dont 4 ne pourraient se présenter aux élections, car ils ont moins de 18 ans.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média