Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

18 janvier 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Le 33 des Huskies étincelant face aux Remparts

Huskies Rouyn-Noranda Remparts Quebec

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Samuel Richard a été très solide devant le filet rouynorandien.

Le numéro 33 des Huskies Samuel Richard a offert une prestation solide devant le filet rouynorandien devant les Remparts de Québec pour permettre aux locaux de signer un gain de 4 à 2.

«C’est vraiment le fun de gagner. En plus, les partisans qui encourageaient à la fin, c’était vraiment plaisant», a confié Samuel Richard.

Le cerbère a ainsi pu démontrer son talent contre un ancien grand gardien, Patrick Roy. «Je savais que l’entraîneur de l’autre côté, c’était lui. Mais ça n’a pas eu d’impact vraiment sur ma préparation», a-t-il admis.

Il faut dire que le nouveau cerbère de la meute n’est pas arrivé en terrain inconnu après avoir séjourné avec les Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. «J’ai beaucoup travaillé avec Dany Sabourin depuis le début de la saison. C’est sûr que ça m’a aidé à arriver prêt. Je pense que l’adaptation se déroule bien», a-t-il évoqué.

Il a ainsi profité de ses dernières apparitions devant le filet de la meute pour démontrer ses habiletés. «Quand j’ai accepté de rester comme troisième gardien, on m’avait dit que j’aurais un certain nombre de parties. Je ne m’attends pas vraiment à en avoir plus que ça», a-t-il fait valoir.

«C’est une opportunité à saisir chaque fois que je suis devant le filet. Je dois continuer de travailler à fort», a-t-il ajouté.

Son coéquipier Alex Labbé avait aussi de bons mots. «Il a été incroyable. Il est avec nous depuis dix jours et il nous offre de grosses performances comme ça.»

Même son de cloche pour le pilote de la meute, Mario Pouliot. «Il fait très bien avec nous. Il a joué énormément avec les Gaillards du Cégep de l’Abitib-Témiscamingue. Ce que j’ai aimé, c’est qu’il avait l’air en contrôle lorsque Québec a eu des moments clés», a-t-il indiqué.

Une promotion pour Alex Labbé

Alex Labbé a trouvé le fond du filet à deux reprises dans cette rencontre. «Ç’a bien été pour moi. Ça faisait un bout que je n’avais pas compté, alors ç’a fait du bien. En plus, c’est toujours spécial contre Québec. Je connais plusieurs gars de l’autre bord», a-t-il expliqué.

À un certain moment, il s’est retrouvé à l’aile du premier trio de sa formation. «Je trouvais que Labbé avait un très bon match. J’aimais son match. Il jouait nord-sud et il prenait de bonnes décisions en plus de s’impliquer physiquement. Quand il fait ça, c’est un joueur vraiment difficile à affronter. Je voulais brasser les trios et j’ai aimé ce que ç’a donné», a évoqué Mario Pouliot.

Parlant de ce dernier, il était satisfait de la performance de ses protégés. «J’ai vraiment aimé notre première période. En deuxième, on a aussi généré des temps forts. Nos défenseurs ont aussi relancé plus rapidement l’attaque et nos attaquants ont donné des options, ce qui nous a permis d’avoir des contre-attaques», a-t-il mentionné.

Seul petit point au tableau: le nombre de tirs accordés, soit 43. Néanmoins, il ne s’en formalisait pas trop. «Québec est un club qui lance de partout. Je crois qu’ils ont profité de leur cinq contre trois pour aller chercher du momentum en troisième période. On a un peu joué sur les talons», a-t-il précisé.

Labbé: deux fois

Alex Labbé (3e) a ouvert la marque en milieu de première période. L’attaquant numéro 28 a gagné sa bataille sur le bord de la rampe derrière le filet pour ensuite enfiler l’aiguille dans le petit trou que Emrick Despaties lui a laissé du côté rapproché du poteau.

En fin de période, Adrian Valigura a transporté la rondelle de son territoire jusque dans la zone adverse où il a remis à Alex Labbé (4e) qui a inscrit son 2e filet du match.

Dans la dernière minute de jeu, Théo Rochette, installé dans son bureau, a repéré Thomas Caron (9e) dans l’enclave. L’attaquant n’a pas raté cette occasion.

Belzile, au bon moment

Il a fallu attendre le début de la troisième période pour voir un autre filet. Profitant d’un cinq contre trois, les Remparts n’ont pas été en mesure de profiter de leur avantage de deux hommes, mais Anthony Gagnon (17e) a su trouver le fond du filet après la fin de la première punition pour créer l’égalité.

Puis, en milieu de période, Thomas Belzile (5e), qui appuyait l’attaque, a profité d’une passe parfaite de Vincent Marleau pour redonner les devants aux Huskies.

Vincent Marleau (20e) a complété la marque dans un filet désert.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Samuel Richard effectue un autre arrêt sur une attaque des Remparts.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Emerik Despatie a offert une solide performance devant le filet des Remparts.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Alex Labbé a inscrit deux filets en première période.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média