Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

21 janvier 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

David Rouillard rêve d’une carrière internationale

Il lancera sa première chanson le 22 janvier

David Rouillard

©gracieuseté

En plus de lancer des chansons, David «Ddboy» Rouillard entend faire beaucoup de promotion et monter sur la scène à Montréal. Il mise également beaucoup sur les réseaux sociaux pour faire connaître son talent.

On ne pourra pas reprocher à David Rouillard – alias Ddboy – de manquer d’ambition. L’Amossois de 18 ans donnera le coup d’envoi à ce qu’il espère devenir une carrière internationale dans la chanson – rien de moins! – le 22 janvier.

Les adeptes de basketball connaissent David, qui a joué durant tout son secondaire avec le Kodiak. D’autres l’ont vu danser sur scène lors d’événements scolaires. Mais plusieurs ont pu découvrir ses talents dans des vidéos réalisés par Michelle Beaudoin et Marc-Antoine Jodoin de BOJO’s Film.

«Le basket, ç’a vraiment bien marché pour moi. C’est mon coach Louis-Marc Robitaille qui m’a d’ailleurs dit que j’étais un show off. C’est vrai, je vis pour faire réagir le public. Je me donne à fond pour ça. Une fois que je suis monté sur la scène, c’est comme une drogue. Je ne peux plus m’en passer. Et mon rêve, ç’a toujours été de faire de la musique. J’ai toujours eu ça dans le sang, ça fait partie de moi, je suis toujours en train de danser. Je n’ai jamais arrêté de danser, c’est juste que je me concentre vraiment sur la musique», raconte celui qui utilise le nom de scène Ddboy.

Afin de poursuivre ses ambitions, il s’est d’abord exilé à Sherbrooke, puis à Montréal, où il se trouve depuis cet automne. «Sherbrooke m’offrait plus d’opportunités que l’Abitibi, mais pas encore assez. À Montréal, plein de portes peuvent s’ouvrir pour moi. J’ai enregistré une chanson dans l’un des plus gros studios de Montréal (Studio Piccolo), qui a travaillé avec Céline Dion. Je passe chaque jour sur mon projet, je veux réussir, je veux m’accomplir là-dedans», affirme-t-il.

«Il ne faut pas avoir peur de travailler. Mais en même temps, pour moi ce n’est pas du travail, c’est ma passion» - David «Ddboy» Rouillard

Une première chanson

Question de mettre la machine en marche, Ddboy lancera sa première chanson intitulée Pull Up, le mercredi 22 janvier sur la plateforme YouTube, puis éventuellement sur d’autres plateformes numériques. «C’est une chanson énergique que j’ai composée à partir du beat de quelqu’un que j’ai mis à ma saveur. Elle est en anglais et c’est elle que j’ai enregistrée au Studio Piccolo. C’est du hip-hop dans le style de Chris Brown. J’aimerais bien être le prochain Chris Brown», fait-il valoir.

Il espère pouvoir réaliser un clip pour la chanson, peut-être avec ses amis de BOJO’s Film. «Ce serait vraiment bien. Ils ont toujours été à 100% dans mes projets. On a une relation amicale et pour eux, ce qui compte, c’est la création. Je pense que si la chanson pogne, un clip avec eux pourrait m’aider à me différencier des autres. Ils sont capables d’entrer dans ma tête», souligne Ddboy.

Le Québec… puis le monde

David Rouillard entend mettre la gomme et ne ménager aucun effort pour atteindre ses objectifs en 2020. «J’ai une deuxième chanson enregistrée au Studio Parc à Montréal. J’ai déjà une base de fans en Abitibi, qui me suit et qui me supporte. C’est une source de motivation. Je veux maintenant me faire connaître au Québec, puis au Canada et ensuite aux États-Unis», conclut celui qui possède sa page Facebook (www.facebook.com/Ddboyofficial).

Ddboy - Pull Up

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média