Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

22 janvier 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Un promoteur immobilier somme la Ville de lui payer ses rues

Poursuite de plus de 1 M$

Développement construction résidentiel

©Photo Le Citoyen – Archives/Thierry de Noncourt

Le promoteur du Développement Jolicoeur soutient que la ville, l’entrepreneur et les ingénieurs ont manqué à leurs devoirs.

Le litige entre le promoteur du Développement Jolicoeur du quartier Évain à Rouyn-Noranda et la Ville se poursuit.

Le promoteur immobilier exige que la Ville rachète les rues qu’il a construites, tandis que la Ville refuse, en raison de prétendues malfaçons. Un litige quant à la construction des bordures de trottoirs, du pavage et des conduites souterraines serait en cause. La Ville avait pris la décision de terminer elle-même certains travaux de pavage de rues étant donné la grogne de citoyens du secteur.

1 085 829,01 $

Le promoteur demande que la Ville lui paie 1 085 829,01 $ en dommages en plus des intérêts en raison de son refus de prendre possession des rues. Le promoteur demande aussi que le tribunal oblige la Ville à prendre possession des rues. Des firmes d’ingénierie et un entrepreneur sont aussi mentionnés dans la poursuite. Le promoteur soutient que la Ville, l’entrepreneur et les ingénieurs affectés au dossier ont commis différentes erreurs et que les délais engendrés lui ont causé préjudice.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média