Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

23 janvier 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

«Je veux m’amuser et donner mon maximum» - Nathan Darveau

Le Rouynorandien a obtenu son premier départ dans la LHJMQ

Nathan Darveau

©LHJMQ/Denis Morin

Le Rouynorandien Nathan Darveau a obtenu son premier départ en carrière dans la LHJMQ le 19 janvier face au Phoenix de Sherbrooke.

Rappelé par les Tigres de Victoriaville, le gardien rouynorandien Nathan Darveau a obtenu son premier départ dans la LHJMQ le 19 janvier face au Phoenix de Sherbrooke.

«Je ne m’attendais pas à garder les filets. J’étais hyper content quand ils m’ont annoncé que j’allais garder les filets pour ce match. Je voulais simplement m’amuser et donner mon maximum. Je suis quand même content de ma performance, même s’il y a un but que j’aurais pu arrêter», a indiqué le jeune homme, qui a repoussé 27 des 31 rondelles dirigées vers lui.

Il s’agissait d’une expérience de vie pour Nathan Darveau.

«C’était impressionnant. Avant de recevoir mon premier lancer, j’étais un peu stressé. Ça reste que je joue au hockey depuis que je suis jeune et que c’est simplement un match» - Nathan Darveau

Un rappel

C’est à la suite d’une blessure subie par Nikolas Hurtubise que la porte s’est ouverte pour le choix de 11e ronde des Tigres. «J’étais dans l’autobus avant un match contre le Phénix du Collège Esther-Blondin quand mon agent m’a contacté pour me dire que les Tigres voulaient me rappeler. J’étais hyper content. Je n’ai eu aucune hésitation pour y aller», a-t-il confié.

L’arrivée à Victoriaville s’est très bien déroulée. «J’ai été vraiment bien accueilli autant par les joueurs que par le staff. On est vraiment traité aux petits oignons, et j’ai du plaisir à être ici», a mentionné Nathan Darveau.

Celui qui se distingue comme un des meilleurs gardiens du midget AAA avec les Forestiers d’Amos s’adapte. «Ce qui m’impressionne le plus, c’est la vitesse d’exécution, c’est-à-dire à quel point les passes et les tirs se font rapidement. Les gars sont plus vieux, plus matures. Ça reste l’ambiance d’une équipe de hockey», a-t-il fait valoir.

Opportunité

Pour le jeune homme de 16 ans, les objectifs sont clairs. «C’est d’en profiter pour m’amuser et, aussi, de laisser une belle impression pour que les Tigres prennent des décisions plus difficiles au camp l’an prochain», a-t-il indiqué.

Mesurant seulement 5 pieds 7 pouces, Nathan Darveau siège parmi les plus petits gardiens de la LHJMQ. «Je suis peut-être petit, mais j’ai d’autres qualités. Je suis plus combatif. Je me trouve d’autres forces et ça marche», a-t-il souligné.

Le gardien travaillera à s’améliorer au cours des prochaines semaines et tentera d’aider les Tigres de Victoriaville à monter au classement. «Toutes les fois où ils me feront confiance, je veux essayer d’apporter une victoire à l’équipe tout en appréciant chaque moment», a-t-il évoqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média