Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

24 janvier 2020

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Le ministre Dufour en faveur des modifications du projet de loi 40

Deux changements par le ministre Roberge

Pierre Dufour

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Pierre Dufour appuie le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, dans ses modifications au projet de loi 40.

ÉDUCATION - Le député d’Abitibi-Est et ministre régional, Pierre Dufour, a donné son appui à son collège de l’Éducation, Jean-François Roberge, quant aux modifications apportées au projet de loi 40 qui chapeaute les réformes dans les commissions scolaires.

Parmi ces modifications, le gouvernement Legault prévoyait de créer cinq districts, supervisés par un administrateur-parent, dans chaque centre de services francophone. Selon le gouvernement, le tout égalisera la représentation de chaque municipalité et permettra d'éviter que les gestionnaires des centres de services ne proviennent du même endroit. 

De plus, un second amendement obligera des rencontres semi-annuelles entre les directeurs généraux des instances municipales et des centres de services en compagnie des municipalités et des MRC.  

«Je me réjouis des amendements déposés par mon collègue ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Je ne peux que saluer l’ouverture du ministre envers la bonification de son projet de loi pour garantir une meilleure représentativité des petits milieux au sein de la nouvelle gouvernance scolaire et pour renforcer les liens entre celle-ci et les municipalités», a déclaré M. Dufour par voie de communiqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média