Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

26 janvier 2020

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Des passionnés de scrabble se creusent les méninges à St-Bruno-de-Guigues

Un second tournoi organisé par l’APET

Guy Larivière

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Guy Larivière, aime bien le défi intellectuel de ce jeu de société.

On aurait pu entendre une mouche voler en entrant dans le local de l’Âge d’Or de St-Bruno-de-Guigues, le samedi 25 janvier. Deux douzaines de mordus de Scrabble s’étaient déplacées pour cette 2e édition du tournoi créé à la maison Breen lors des Journées de la Culture en 2018.

Jonathan Jensen-Lynch

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Jonathan Jensen-Lynch venait de compléter un mot de 167 points lorsque nous l’avons surpris.

Dfficile de dire si le sourire qu’affichait Jonathan Jensen-Lynch, directeur de l’Association des projets éducatifs du Témiscamingue (APET», à notre arrivée, était provoqué par le succès de l’événement ou par le mot «bonbonne» qui venait de lui valoir de 167 points d’un coup. Ce mot lui avait permis de vider son chariot de lettres tout en touchant à ses deux extrémités les cases «mot compte triple».

«L’événement avait été créé dans le cadre des Journées de la culture pour célébrer la richesse de la langue française, a-t-il relaté. Ce tournoi est également une excellente occasion de rencontrer des gens, découvrir de nouveaux mots, prendre du temps pour soi, faire une activité que l’on aime.» Lors de la 1e édition à l’automne 2018, 32 participants s’étaient affrontés. Ils provenaient du centre, du nord du Témiscamingue et même de New Liskeard.

Ce tournoi, est une excellente occasion de rencontrer des gens, découvrir de nouveaux mots, prendre du temps pour soi, faire une activité que l’on aime.» - Jonathan Jensen-Lynch

Mordus, vous dites

Une bonne proportion des personnes présentes font partie de l’un des quatre clubs de scrabble connus au Témiscamingue. Les membres se rencontrent au moins une fois par semaine. C’est le cas de Nancy Therrien, jeune cinquantaine. Celle-ci, comme bien de ses collègues du tournoi, joue également en ligne. «Quand je n’ai rien de précis à faire la fin de semaine, il peut m’arriver de jouer toute une journée, a-t-elle confié. J’aime apprendre, j’aime le défi.»

Nancy Therrien

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Nancy Therrien, joue au moins une fois par semaine avec les amateurs de Nédélec. Elle joue également en ligne.

Guy Larivière qui faisait partie de la même équipe de quatre que Mme Therrien, a un coin réservé au scrabble dans la grande salle au sous-sol de sa résidence. «Notre table reste tout le temps montée. Dès que ma copine et moi en avons l’occasion, nous faisons une partie, a-t-il avoué. Nous avons même un cahier où nous recensons les mots les plus payants.»

Jenny lacroix

©Gracieuseté

Deuxième en partant de la gauche, la gagnante, Jenny Lacroix. Elle est entourée des trois autres finalistes,Lise Riendeau, Andrée Groux et Gaétane Marcoux.

Un bon niveau de jeu

Au terme du tournoi, Jenny Lacroix a remporté la finale avec un score de 219, suivie d’Andrée Groux avec 209, de Lise Riendeau avec 135 et de Gaétane Marcoux avec 98 points. «C’était quand même un bon niveau de jeu, s’est réjoui Éric Aumond, agent de développement à la municipalité, qui a collaboré à la mise sur pied de ce tournoi. Nous avons eu deux joueurs qui ont gagné des parties avec 282 points. Pour des tables de quatre, joueurs, c’est vraiment bon.»

Selon les deux organisateurs, la légère diminution du nombre de joueurs comparativement à la 1e édition pourrait être attribuable à la date choisie et à la menace de pluie verglaçante qui planait sur le Témiscamingue samedi. Mais chose certaine, ceux qui se sont déplacés ne l’ont pas regretté et comptent bien lever la main lorsque la 3e édition sera annoncée.

D’ici là, qu’ils jouent en ligne, dans leur sous-sol, ou en étant membre de clubs qui se rencontrent à leur bibliothèque municipale leur passion envers ce jeu semble bien loin de se tarir.

©Gracieuseté

Deuxième en partant de la gauche, la gagnante, Jenny Lacroix. Elle est entourée des trois autres finalistes,Lise Riendeau, Andrée Groux et Gaétane Marcoux.

©Lucie charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Éric Aumond n’a pas joué, occupé qu’il était à l’organisation du tournoi. Mais il a pu vérifier de visu le niveau des joueurs présents.

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Nancy Therrien, joue au moins une fois par semaine avec les amateurs de Nédélec. Elle joue également en ligne.

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Jonathan Jensen-Lynch venait de compléter un mot de 167 points lorsque nous l’avons surpris.

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Guy Larivière, aime bien le défi intellectuel de ce jeu de société.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média