Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Magazine Audacieux

Retour

29 janvier 2020

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Étienne Lambert va au-devant des opportunités

Publireportage

Propair, Magazine Audacieux

Gracieuseté

Il se décrit comme un homme d’action. Un «entrepreneur entreprenant», fonceur et visionnaire qui aime s’entourer de gens passionnés et compétents. L’acquisition de Propair en 2013 est à l’image du sens affaires qu’il a développé avec une acuité qui lui est propre.

«Je mets en pratique le dicton «demandez et vous recevrez» depuis mon plus jeune âge, a admis d’emblée, l’homme d’affaires qui peut mener de front plusieurs entreprises simultanément. Je n’attends pas qu’une entreprise qui m’intéresse soit officiellement mise en vente pour faire les premières approches auprès des propriétaires. Pour chaque entreprise que j’ai acquise, j’avais été l’initiateur du projet. C’est ce qui est arrivé avec Propair.»

Il faut savoir qu’Étienne Lambert a amorcé sa carrière dans le domaine des assurances et placements. Dans le cadre de formations qu’il donnait, il incitait à reconnaître les opportunités, voire aller au-devant. Il n’a pas tardé à appliquer lui-même son propre enseignement. C’est ainsi qu’en plus de son cabinet de services financiers, toujours bien établi, il fait l’acquisition d’une quinzaine d’entreprises au fil des huit dernières années.

«Je ne les ai pas toutes conservées, a-t-il fait observer. Je me suis départi de quelques-unes, pour me consacrer davantage sur Propair. Je suis quelqu’un qui aime découvrir, comprendre les rouages. Même si je suis moins familier avec un secteur, j’en fais l’apprentissage.»

 

Passionné d’aviation dès son jeune âge

Étienne Lambert avait eu la piqûre des airs tout jeune alors qu’il volait régulièrement avec un de ses oncles dans un CESNA 172. Il connaissait Jean et Louis Pronovost, les anciens propriétaires de Propair. Dès qu’il a eu vent que l’entreprise serait en vente, il est allé au-devant de l’opportunité comme il se plaît à dire. «Je suis allé voir Jean et Louis, pour leur signifier mon intérêt et ouvrir la discussion, a-t-il relaté. Nous nous sommes entendus.»

Si M. Lambert aime les défis, apprendre, il a trouvé chez Propair, une belle occasion de faire appel à toutes ses compétences et toute son expérience, car il s’agit d’un secteur d’activités où la concurrence a les dents longues.

«Ce qui contribue à notre succès, c’est la diversité de nos produits, a-t-il souligné. Propair, c’est comme deux entreprises en une. Par exemple, en plus des avions-ambulance du nolisement corporatif et des navettes des travailleurs, Propair offre tout le service au sol aux autres compagnies qui utilisent l’aéroport de Rouyn-Noranda.»

Au cœur de l’activité aérienne du Québec

Propair, en fait, se trouve en plein coeur de l’activité aérienne du Québec. À titre d’exemple, saviez-vous que l’aéroport de Rouyn-Noranda est le troisième en nombre de départs passagers au Québec, précédé par l’aéroport P-E Trudeau à Montréal et Jean Lesage à Québec.

De par ses services au sol, Propair est lié à l’approvisionnement des avions qui transitent à Rouyn, toutes compagnies confondues. Il est aussi responsable de tout ce qui a trait à la billetterie, l’escalier, le service de bagages, et un service de transbordement minier.

Au niveau du service aérien, Propair dispense le service d’évacuation médicale pour l’Abitibi-Témiscamingue et le grand-Nord et le service de nolisement auprès des minières, du gouvernement et de grandes entreprises locales.

Actuellement, Étienne Lambert jongle avec six entreprises dont le stade de maturité varie et qui se trouvent dans des domaines tout aussi différents. Pour lui, l’audace signifie aussi faire confiance après s’être entouré de gens compétents et dont les forces sont complémentaires aux siennes dans leurs champs d’activité respectifs. Il mentionne à plusieurs reprises que son personnel est sa plus grande force puisqu’il est avant tout un joueur d’équipe.

« Un de mes points forts à moi, c’est ma facilité à entrer en contact avec les gens, ma capacité d’écoute. J’aime les consulter, apprendre. Et je suis un éternel optimiste. Chaque problème a sa solution», a-t-il conclu.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média