Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

29 janvier 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Citadelles n’ont pas connu le tournoi espéré

Di-D'Abram Mianscum Citadelles Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Citadelles midget espoir de Rouyn-Noranda n’ont pas connu le tournoi espéré.

Les Citadelles participaient à leur deuxième tournoi midget espoir qui avait lieu sur la Rive-Nord de Montréal. Leur parcours n’aura cependant duré que trois parties.

«On veut toujours gagner et finir dans le top, sauf que, depuis décembre, on est toujours sur la route et ça devient difficile. On est revenu tard le dimanche et, mercredi, on repartait pour ce tournoi», a fait savoir leur entraîneur-chef Garry Parke.

Sur le plan individuel, deux joueurs ont offert de bonnes performances. «Matis Chartier et Loïc St-Denis-Lacombe ont vraiment été les gars qui sont ressortis cette fin de semaine», a indiqué leur entraîneur.

Phase préliminaire

Les Citadelles ont amorcé le tournoi en force face aux Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean alors que Loïc St-Denis-Lacombe a été très solide repoussant tous les tirs dirigés vers lui.

Mathis Meilleur et Di-D’Abram Mianscum ont touché la cible dans cette victoire.

«Ce fut une excellente performance de notre équipe contre un club robuste et énergique», a fait valoir Garry Parke.

Lors du second match, la formation rouynorandienne s’est inclinée 3 à 1 face aux Seigneurs des Mille-Îles. Matis Chartier fut le seul de son équipe à toucher la cible. «On n’avait aucune émotion. Ce fut notre pire match. On n’était pas là mentalement. On n’a pas travaillé pour gagner ce match», a mentionné l’entraîneur.

Indiscipline

Face aux Estacades de la Mauricie, les Citadelles ont péché par l’indiscipline écopant de 10 punitions mineures, ce qui a permis à leurs adversaires de capitaliser à trois reprises avec l’avantage d’un homme en route vers une victoire de 5 à 1 sur les Rouynorandiens.

«On a vraiment mal géré nos émotions. Malgré tout, on n’a jamais abandonné. On a trouvé du positif dans cette rencontre. On s’est présenté pour ce match et tous les gars ont eu l’air de sortir de leur coquille», a indiqué Garry Parke.

Matis Chartier fut l’unique marqueur des Citadelles dans cette rencontre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média