Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

31 janvier 2020

La Fonderie Horne mérite plus de respect

csn_horne

©Photo Gracieuseté

La Fonderie Horne de Rouyn-Noranda.

La Fonderie Horne mérite beaucoup plus de respect, de reconnaissance et d’appréciation que ce que nous lui accordons dernièrement.

Que certains suggèrent moindrement que cette compagnie est incompétente, malhonnête, malintentionnée ou possiblement même criminelle est une attaque vicieuse sur sa réputation bien établie. Il est grand temps que tous les citoyens fassent entendre leur voix et viennent honorablement à sa défense.

Et je serai le premier…

Il est très évident, et ce, depuis maintenant longtemps, que la moindre émission atmosphérique d’arsenic provenant de la Fonderie Horne sera jugée inacceptable par les membres du Comité ARET. C’est pourquoi leur présence dans ce dossier est contreproductive et ultimement malsaine à la conversation.

Laissons les experts de la santé et les scientifiques accrédités faire leur travail – sans interférence publique médiatisée et/ou pression politique.

Soyons clair sur un point très important: le Comité ARET ne représente pas l’opinion ou les inquiétudes de la majorité des citoyens de Rouyn Noranda. Rappelons-nous que nous vivons dans une ville industrielle et que c’est notre choix. Conséquemment, assumons tous nos responsabilités et soyons réalistes et raisonnables.

 

Luc Martial
Rouyn-Noranda

Commentaires

31 janvier 2020

jocelyn vezina

Tres bien parlé M. Martial.

31 janvier 2020

luc2011@tlb.sympatico.ca

pas d'accord, il y a place a beaucoup d'amélioration

31 janvier 2020

Zamraki

Moi je trouve que la fonderie a fait et il fait et il faisait des efforts pour reduire le taux d'arsenic et de polution

1 février 2020

Kenny Dupuis

Je suis en désaccord si tout le monde pense comme ca ... la fonderie horne veut faire que des profits et ce fou de toi (surtout toi) et de moi le profit est plus important que les citoyens c’est comme ca depuis le debut de son existence dans les année 60 les gens mourrais sous la terre et tu pence qu’il en pleurait leur mort ben voyons don celui qui a ecrit ce texte n’as surment jamais travaillé comme sous contractant a la mine. Moi je y ai travailler avec des masque a air continue pour ne pas nuire a ma santé quand des enfant jouait dans le parc a une centaine de mètres des travailleurs sans protection .... Il faut vraiment être insouciant pour écrire des chose comme ca,on devrait enfermé dans la mine sans équipement de protection ceux qui pense comme ca au bout d’un ans vous seriez MORT

1 février 2020

Sylvie Gamache

Nous sommes beaucoup de gens à penser comme vous M. Martial, J'adore votre lettre d'opinion car, elle est sobre. Bien qu'elle ne soit pas dans l'exaltation et la demesure ( comme un certain comité), chaque phrase dit exactement ce qu'il y a à dire sur le sujet. Oui, nous pouvons améliorer nos conditions de vie. Il y a toujours quelque chose à faire. Mais, c'est un choix personnel de s'installer à Rouyn-Noranda. On le fait en sachant que nous allons co-habiter avec une fonderie de niveau internationnal. Oui, les journaux ont donné beaucoup trop de visibilité à ce comité laissant sous-entendre qu'il était la voix de Rouyn. Mais, cela n'est pas. Le comité ne représente pas l'opinion de tous les résidents de Rouyn et je suis bien heureuse que M. Martial s'exprise de la sorte.

1 février 2020

Michel Gauthier

Bonjour, Il faut être vraiment déconnecté de la réalité pour donné notre confiance à une entreprise qui a pour but seulement et cela au détriment de la santé de la population ''les profits'' . Je parle en conaissance de cause, j'y est travaillé pendent 27 ans... Des problèmes de santé ce n'est pas d'hier qu'il y en n'a à cette endroit, parlons de sarcohydose, beriliose, symdrome de rėno, et du foutu cancer relié à ce genre d'industrie. Faut pas connaître le dossier pour écrire de tel absurdités et de ce porté à la défense d'un industrie qui ce cache derrière des normes octroyés par un gouvernement qui dans le passé leurs à donné le droit de dépassé outrageusement les normes prescrites pour la sécurité des citoyens.

1 février 2020

Jacques Labelle

Ayant vécu à Rouyn-Noranda de 1949 à 1969, je peux vous dire que je suis en excellente santé ( 75 ans )...et j'en ai respiré de cette boucane, pendant ma jeunesse. Mais, la Mine était le nombril...le coeur....LA raison de R-N....toute l'économie...les jobs...l'$$$$...etc. Comme certains ont déjà écrit...c'est un choix...tu peux toujours déménager à Thetford Mines avec l'amiante OU Edmunston, NB avec la Fraser en plein centre-ville et tous les inconvénients qui s'y rattachent !! Alors :::::: Arrêtez de brailler et profitez de ce merveilleux coin de la province de Québec ...croyez-moi.:::::: Jacques Labelle (fils) Pharmacie Labelle 1948-1969....que je n'ai malheureusement pas pris la relève!!!!! Vous pouvez m'écrire quand vous voudrez......Je suis en Floride..for now et je m'ennuie du Radio Grill...Moulin Rouge...Maroon Lounge.....et Réal Caouette.

1 février 2020

Belliard claude

Mériter du respect pour avoir sans scrupules empoisonné des milliers de gens,non.Mais pour l’apport de correctifs importants peut-être.

2 février 2020

Dany

C’est un enjeu du 21e siècle et il ne faut pas mélanger la sincérité et la compétence des acteurs locaux de la fonderie versus les balises consenties par la grande entreprise Glencore et le gouvernement, ainsi que les intérêts réels de cette multinationale. L’action des membres du comité Arrêt est courageuse, particulièrement dans un milieu où la grande entreprise est au cœur de toute l’histoire collective. Elle est aussi légitime, car les balises actuelles sont scientifiquement injustifiables, tant d’un point de vue de la santé publique que de l’environnement. Espérons que les principaux acteurs feront preuve d’un leadership fort pour mettre toute la force d’innovation du monde d’ici pour rapidement corriger la situation et garantir à TOUS une économie forte dans un environnement sain.

2 février 2020

Jacques Tremblay

Totalement d’accord avec le commentaire de M. Martial

3 février 2020

J. G. Bernier

Des personnes comme certains qui ont travailler à la fonderie et qui ont toujours dénigrer celle-ci. Ils ont pourtant profiter des salaires offerts tout en chialant à journée longue.Braveau M Martial

4 février 2020

Andre Larose

Enfin un son de cloche différent ! Bravo m. Martial. Dieu sait que les détracteurs de la Fonderie ont eu beaucoup d'espace médiatique ces derniers temps. Oui il y a eu pollution, et il y en aura encore, mais d'énormes progrès ont été faits avec les années, dont l'usine d'acide sulfurique qui récupère au-delà de 95% des émissions de soufre. Depuis 1927, la Fonderie est un pillier majeur de notre ville, emplois, dépenses locales, etc. (voir l'article du citoyen https://www.lecitoyenrouynlasarre.com/article/2018/02/09/investissements-majeurs-a-la-fonderie-horne). Est-ce que les opposants peuvent en dire autant en apport à notre communauté? Ceci dit, je suis 100% environnement, mais il y a une façon de faire les choses. Comme dirait l'autre '' à force de vouloir laver plus blanc que blanc, ça finit par user la machine...''

4 février 2020

Alexandre Labbé

Je crois qu'il y a place à l'amélioration aussi!

4 février 2020

AUGUSTIN DUBE

Très bonne article. Après y avoir passé plus de 37 ans, je peux vous dire que cette entreprise a toujours progressée et amélioré les conditions de travail. Bon salaire, bonne condition de travail, la plupart des gents qui y ont travaillés sont reconnaissant envers celle ci. En se qui concerne le comité ARET, ces personnes ne connaissent pas grand chose au traitement complexe de ces métaux qui permet a cette fonderie d'opérer encore aujourd'hui et qui a fait de Rouyn-Noranda ce qu'elle est Aujourd'hui. Soyons donc indulgeant Enver celle-ci.

5 février 2020

Yves Gauthier

Tout a fait d'accord avec M. André Larose, énormément de progrès ont été fait et surement d'autre à venir, cette usine est le pilier économique des ville sœurs, bien dit M. Luc Martial

20 février 2020

Jan Latendresse

Décrédibiliser le discours en attirant la sympathie pour la fonderie, sur sa réputation, me semble qu'il s'agit là d'un glissement de terrain : On se détourne du réel débat. Oui, d'un débat, où il est question de deux ou plusieurs parties, qui soit dit en passant impliquent autant des citoyen,nes (l'acceptabilité sociale) que des professionnel,les, et qui expriment leur désaccord et tend à trouver un terrain d'entente. Je dis bien tendre, parce que ça peut être long. Il faut dire que la santé des individus et de l'environnement est trop souvent opposée à la santé d'une entreprise, de son économie. L'enjeu important, c'est le taux d'arsenic. Dans l'air, dans le sol, sous les ongles. Les faits sont connus, on inhale de l'arsenic et malheureusement, tant qu'il n'y aura aucune étude pour connaître l'impact réel sur la santé de la population de Rouyn Noranda... il n'y aura pas de sentiment d'urgence... La fonderie Horne, à la demande du gouvernement propose des pistes pour diminuer le taux. Il a fallu qu'on soulève des questions et qu'on pointe du doigt. Aussi, peut-on vraiment dire qu'en vivant à Rouyn Noranda, on accepte que notre air soit polluée par la fonderie sous prétexte qu'elle était présente depuis longtemps et qu'elle stimule l'économie de la ville ? Prend ton dû et tais-toi ? Bravo à l'effort, oui de ceux et celles qui pensent plus loin qu'à la simple réputation d'une entreprise, qui pense à la santé de toute une population plutôt qu'à la sienne seule. Sur ce, si la fonderie souhaite porter ce chapeau, il n'en tient qu'à elle.

29 février 2020

Denis Beaulé

D'accord avec M. Martial. Ce sont toujours les négatifs qui attirent l'attention des médias. J'ai envoyé mes commentaires complets à la mairesse ainsi qu'au ministre de l'environnement .

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média