Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

31 janvier 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

La première période propulse les Huskies vers la victoire

Huskies Rouyn-Noranda Armada Blainville-Boisbriand

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont su neutraliser l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Les Huskies ont terminé la première période en force en enfilant quatre buts sans réplique. Par la suite, Samuel Richard a su fermer la porte. Ils ont ainsi vaincu un rival direct, l’Armada de Blainville-Boisbriand par la marque de 5 à 3.

«La victoire est importante, mais ça prouve que, malgré les blessés, on est capable de compétitionner si on joue bien en unité de cinq et qu’on exécute. On peut avoir du succès», a fait valoir l’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

Le trio d’Alex Beaucage, Oleksii Myklukha et Shaun Miller a produit trois des cinq filets de la meute. «Ils ont vraiment été très dangereux. Ils ont été le meilleur trio ce soir. On a aussi vu que Oleksii a un très bon tir. Et on oublie souvent à quel point Alex Beaucage est un bon passeur», a fait valoir Mario Pouliot.

«Olivier-Luc Haché a encore très bien fait. Zachary Cardinal continue de prendre de bonnes minutes et on le sent confortable sur la patinoire. Charles-Édouard Drouin a vraiment été efficace avec la rondelle», a-t-il ajouté.

La meute a aussi eu beaucoup plus de succès en zone offensive. «Ce qu’on a fait aujourd’hui, c’est simple. On a montré aux joueurs ce qu’ils avaient bien faits contre Drummondville et on leur a dit que c’est ce qu’on voulait», a évoqué l’entraîneur.

La formation rouynorandienne a cependant eu très chaud en deuxième période. «Leur gardien a vraiment été très solide en début de période, car cette rencontre ne serait pas devenu 4 à 3. On s’est aussi excité un peu parce qu’on est tombé dans la finesse et les jeux d’est en ouest au lieu de bouger rapidement la rondelle. Par contre, j’ai vraiment aimé comment on a joué en troisième période», a-t-il fait savoir.

Quatre buts sans réplique

L’Armada a ouvert la marque en exploitant l’inexpérience d’Olivier-Luc Haché en défensive. Benjamin Corbeil a repéré Antoine Demers (7e) qui s’était fait oublier derrière Haché. En échappée, Demers n’a pas raté cette occasion pour déjouer Samuel Richard.

La meute n’a cependant pas mis de temps à répliquer. Louis-Filip Côté (10e) a filé seul sur son aile pour décocher un tir vif qu’Émile Samson n’a pu stopper.

Quelques instants plus tard, le bon travail d’Oleksii Myklukha permettait à Alex Beaucage (33e) de donner les devants à la meute. Les deux joueurs ont uni leurs efforts quelques minutes plus tard pour permettre à Beaucage (34e) d’enfiler son 2e du match.

Puis, en toute fin de première période, Oleksii Myklukha (1er) a décoché un tir parfait dans la partie supérieure du filet pour mettre un terme à la soirée de travail d’Émile Samson.

Caractère de l’Armada

Les locaux ont cependant démontré du caractère. Dans la dernière portion de la deuxième période, ils ont su revenir dans la rencontre.

D’abord, Blake Richardson (10e) a profité d’une passe d’Alexandre Couture pour s’échapper et réduire l’écart à deux buts.

Puis, Richardson a préparé d’habile façon le filet de Miguël Tourigny pour permettre à l’Armada de retraiter au vestiaire avec un seul but de retard.

Vincent Marleau (21e) a complété la marque en fin de troisième période lors d’un cinq contre trois.

Commentaires

1 février 2020

Michel Beaucage

Une excellente game. Bravo les GA. GO Husky GO pour Gatineau.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média