Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

09 février 2020

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Hockey Abitibi-Témiscamingue veut calmer le jeu envers les arbitres

Le recrutement d’officiels de plus en plus difficile

Marc-André Manseau - Arbitres

©gracieuseté

L’arbitre-chef régional, Marc-André Manseau

HOCKEY MINEUR - Dans un contexte où il devient de plus en plus difficile de trouver des arbitres et des juges de lignes, Hockey Abitibi-Témiscamingue veut limiter les abus verbaux envers les officiels à l’aide d’une campagne de sensibilisation dans les arénas de la région.

Ces actions font suite à déjà plusieurs initiatives entamées dans la province. Par exemple, des brassards verts pour identifier les officiels mineurs ont déjà été utilisés, mais pour le président de Hockey Abitibi-Témiscamingue (HAT), Christian Beaulé, l’organisation veut aller plus loin encore. 

«Quand un enfant de 13-14-15 ans commence à arbitrer, parfois c’est déjà difficile pour lui de gérer le match, mais il doit aussi faire face à la foule et aux entraîneurs, qui sont plus vieux que lui. On veut que les parents se conscientisent entre eux et qu’il lèvent la main lorsqu’il y a quelqu’un qui s’emporte dans les estrades», a indiqué M.Beaulé. 

Selon des chiffres disponibles sur le site internet de HAT, l’organisme régional a perdu 40% de ses effectifs d’arbitres en comparaison avec le début du millénaire. De 325 arbitres en poste en 2000, la région n’en compte que 186 certifiés au cours de la saison 2019-2020. 

«C’est évident que notre situation actuelle doit s’améliorer car, actuellement, nos céduleurs mettent les bouchées doubles pour compléter leurs horaires de fin de semaine. Des fois, ça va jusqu’au vendredi pour finaliser le tout. Et parfois, on peut même se trouver dans l’obligation d’annuler des matchs. Et ça, c’est bien plate pour le petit gars ou la petite fille qui a attendu son match, sa récompense de la semaine», explique ensuite l’arbitre-chef régional, Marc-André Manseau dans un communiqué sur le site web de HAT. 

Une phase 2 pourrait même voir le jour dans le futur. Christian Beaulé ne cache pas qu’une autre campagne publicitaire pourrait être mise en place. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média