Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

17 février 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

La cheffe de Lac-Simon accusée de voies de fait

Adrienne Jérôme

©Photo - Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La cheffe du conseil de bande de Lac-Simon, Adrienne Jérôme.

Adrienne Jérôme, cheffe du conseil de bande de Lac-Simon, fait face à une accusation de voies de fait au palais de justice de Val-d’Or.

Le dossier revenait devant le tribunal pour une deuxième audience, lundi matin, devant la juge Denise Descôteaux, de la Cour du Québec. Lors de sa première comparution, en novembre dernier, Mme Jérôme avait exprimé l'intention de plaider non coupable à cette accusation, qui concerne une présumée victime âgée de 8 ans.

Selon l’acte de dénonciation, les faits reprochés à la dame de 51 ans seraient survenus à la fin d’avril 2019 à Lac-Simon. Le degré de gravité et la nature des faits demeurent inconnus pour le moment. Toutefois, l’acte de dénonciation indique que l’infraction dont est accusée Mme Jérôme est punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, donc de gravité moindre qu’une infraction introduite en justice par acte criminel.

N’ayant pas à être présente pour l’étape de lundi matin, Adrienne Jérôme était représentée par son avocate, Me Érika Marier, qui a mentionné à la Cour devoir visionner une vidéo du présumé incident, vidéo dont la Couronne dispose en preuve, avant de se prononcer sur la suite des choses. Le dossier reviendra devant le tribunal le 16 mars.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média