Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

23 février 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Trop peu, trop tard pour les Huskies à Saint John

Huskies Rouyn-Noranda Sea Dogs Saint John

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont subi un revers de 3 à 2 à Saint John.

Les Huskies ont raté de nombreuses occasions de marquer face aux Sea Dogs de Saint John. S’ils sont revenus dans la rencontre en troisième, ils ont cependant manqué de temps s’inclinant 3 à 2.

«Pour une équipe qui n’a pas encore gagné, je n’ai jamais vu des joueurs nargués l’adversaire comme ça. On s’est fait déranger en deuxième période par ça et on a arrêté de jouer de la bonne façon», a expliqué le pilote des Huskies Mario Pouliot.

«J’ai aimé l’effort, mais notre attitude et notre façon de se comporter m’ont déçu. On a perdu notre calme. Et ça va être 100 fois pire en séries. La bonne nouvelle, c’est que ça va nous aider à comprendre ce que c’est», a-t-il ajouté.

Le pilote relevait tout de même des points positifs. «On n’a jamais abdiqué. J’ai adoré notre équipe par moment dans ce match. Leur gardien nous a volé deux points, mais on a aussi manqué d’opportunisme. On aurait pu égaliser en fin de match, mais je crois que leur joueur a effectué l’arrêt», a-t-il indiqué.

Un peu trop tard

Les Sea Dogs ont ouvert la marque en début de première période. Anderson MacDonald (21e) a redirigé un tir de la ligne bleue de Jordan Spadafore derrière Samuel Richard.

Les locaux ont doublé leur avance en fin d’engagement. Brady Burns (26e) a sauté sur une rondelle libre dans l’enclave pour faire mouche.

Brady Burns a ensuite aidé son équipe à accentuer son avance en gagnant sa bataille derrière le filet. Il a remis la rondelle à Joshua Roy (13e) dans l’enclave qui n’a pas raté cette occasion.

La meute est cependant revenue de l’arrière en troisième période. Mathieu Gagnon (5e) a brisé la glace lors d’un désavantage numérique. Puis, en fin de match, profitant d’un double avantage numérique, Shaun Miller (14e) a permis aux Rouynorandiens de croire à un retour dans la rencontre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média