Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

25 février 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Les Astrelles divisent, les Gaillards balayés

Basketball - Astrelles

©Photo Le Citoyen/Dominic Chamberland - Archives

Jasmine Genesse a marqué 31 points, samedi soir à Longueuil, dans la victoire de 66-58 des Astrelles contre le Collège Édouard-Montpetit.

Voyage peu fructueux pour les équipes de basketball du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, cette fin de semaine dans la région métropolitaine.

Du côté féminin, les Astrelles ont dû se contenter de diviser un programme double contre une équipe qui joue pour moins de ,500, les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit. Après avoir gagné le premier match au compte de 66-58, samedi soir, la formation régionale s’est fait surprendre 54-51, le lendemain après-midi.

«Drôle de week-end, signale l’entraîneur-chef Pier-Alexandre Turcotte. On a bien joué en défensive pour la grande majorité des deux matchs, mais on est tombés en panne à l’attaque pour de longues périodes. On attribue ça à un manque d’exécution et d’agressivité. Il va falloir corriger ça d’ici les matchs du week-end prochain et surtout avant le championnat de conférence (les séries éliminatoires)», reconnaît-il.

Jasmine Genesse a enfilé 40 points pour les Abitibiennes au cours de la dernière fin de semaine, dont 31 lors du premier match. Soulignons aussi les 25 points de Mérédith Roy, dont 16 dans le second match, et les cinq tirs de trois points réussis par Catherine Van Doesburg (trois lors du premier match).

Vaincues trois fois à leurs quatre dernières sorties, les Astrelles montrent maintenant une fiche de 8-4 et occupent la 3e position sur huit dans la section A de la ligue collégiale du Sud-Ouest. Malgré ce passage à vide, leur participation au championnat de conférence est déjà assurée, les six premières au classement étant qualifiées.

Les Astrelles vont compléter leur calendrier régulier de 14 rencontres le week-end prochain, au campus de Rouyn-Noranda, en disputant un programme double contre l’une des pires équipes du circuit, Heritage (2-10). Si le 1er rang est maintenant hors de portée, elles peuvent encore espérer terminer au 2e échelon.

«On a plus de talent que bien des équipes; on doit juste exécuter et se faire confiance, indique Pier-Alexandre Turcotte. On est loin de paniquer, mais c’est clair qu’on doit avoir un certain sentiment d’urgence si on veut atteindre nos objectifs.»

Exclus des séries

Du côté masculin, les Gaillards sont officiellement exclus des séries éliminatoires à la suite de leurs défaites encaissées le week-end dernier, sur les terrains du Collège André-Grasset (74-62) et du Collège Dawson (95-59).

«Week-end difficile pour l’équipe. Les joueurs ont appris énormément dans ces deux parties, souligne le pilote Jean Mercier. On a manqué d’énergie lors du premier match et on affrontait une équipe de grande qualité, Dawson, lors du deuxième match. Sa fiche (13-0) le démontre», mentionne-t-il.

Bastien Lavallée, deuxième meilleur marqueur de la division B grâce à une moyenne de 23,3 points par match, a inscrit 45 points pour les Abitibiens au cours de ce voyage. Notons aussi les 28 points de Xavier Pratte (17 dans le second match). «Les deux équipes adverses ont mis beaucoup de pression sur Bastien pour limiter sa contribution offensive», a fait remarquer Jean Mercier.

Troisièmes sur six dans la section B-1 de la conférence Sud-Ouest (avec un dossier de 8-6), les Gaillards ne peuvent plus espérer grimper en 2e position, la dernière de leur division qui donne accès aux séries. Ils vont conclure la saison en fin de semaine prochaine, à Rouyn-Noranda, en disputant un programme double contre le Collège Universel de Gatineau.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média