Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

25 février 2020

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un nouveau contrat sécurisant pour Jérémy Lauzon

Il fait de plus en plus sa place comme régulier chez les Bruins

Jeremy Lauzon

©Gracieuseté - Bruins de Boston

Le Valdorien Jérémy Lauzon fait sa place chez les Bruins de Boston, eux qui lui ont fait signer un contrat à un volet d’une durée de deux saisons.

HOCKEY - Présent chez les Bruins de Boston depuis le début de 2020, le défenseur abitibien Jérémy Lauzon a reçu tout un cadeau de St-Valentin de la part de l’organisation, le 14 février, soit une extension de contrat à un volet de deux saisons valant 1,7 million de dollars US, entente qui le liera à l’équipe de la Ligue nationale de hockey jusqu’à la fin de la campagne 2021-2022.

Ce vote de confiance de la part du directeur général Don Sweeney à l’endroit du Valdorien récompense le bon travail effectué par Lauzon depuis qu’il a été rappelé pour pallier aux blessures et au rendement insatisfaisant de certains défenseurs. 

Ayant disputé une dizaine de matchs jusqu’ici cette saison avec les Bruins, le choix de 2e ronde du club en 2015 joue un rôle respectable sur la troisième paire de défenseurs, avec un peu plus de 14 minutes de temps de glace en moyenne. Si rien n’a été officialisé quant à la présence de l’Abitibien dans le grand club jusqu’à la fin de la saison, celui-ci a maintenant un poids de moins sur les épaules et pourra profiter de davantage de stabilité. 

«On ne se le cachera pas, Boston est une équipe avec beaucoup de profondeur et de bons joueurs. Juste d’avoir la chance de pouvoir faire partie de cette équipe-là et de jouer dans une ligue de ce calibre-là est quelque chose de vraiment exceptionnel. Sincèrement, je suis vraiment bien depuis mon arrivée après Noël et mes coéquipiers sont vraiment supporteurs pour moi. Je me sens à la maison», a affirmé l’ancien joueur étoile des Forestiers midget AAA d’Amos et des Huskies de Rouyn-Noranda, lorsque joint au téléphone jeudi dernier, la veille du match des Bruins à Calgary. 

Cette signature arrivait également à un bon moment de la saison, soit 10 jours avant la date limite des transactions de lundi, ce qui renforce quelque peu le côté sécurité dans la carrière de Lauzon, même si ce dernier ne s’en faisait pas trop. «En tant que joueur, c’est sûr tu y penses toujours et c’est la réalité du sport professionnel. Tu essayes de te concentrer et de jouer au hockey. Comme je l’ai dit, je suis bien à Boston et je veux rester là», a raconté Lauzon, le sixième hockeyeur de Val-d'Or à évoluer dans la Ligue nationale. 

Une revanche à prendre 

Ayant gravité autour de l’équipe lors des dernières séries éliminatoires de la LNH, Jérémy Lauzon a pu vivre, en quelque sorte, la dure défaite des représentants du Massachussetts en finale de la Coupe Stanley face aux Blues de St. Louis. Équipée à nouveau pour faire un bon bout de chemin et même aspirer aux grands honneurs dans la prochaine danse du printemps, Boston voudra éviter à tout prix que l’histoire se répète. 

«Les gars sont positifs là-dessus. Depuis notre ‘’bye week’’ et le congé du Match des étoiles, l’équipe va vraiment bien. Depuis le dernier congé, on a perdu seulement un match. On est très excités, on a hâte que la saison se termine et que les séries éliminatoires commencent. Je pense que ce qu’ils ont vécu l’an dernier, c’est difficile, mais quand tu l’échappes si près du but, c’est de l’expérience et de l’adversité. Avec ça, ils vont être capable de mieux jouer et j’espère que j’en ferai partie», a mentionné  Lauzon. 

Un défi intéressant 

Entre temps, un défi demeure intéressant pour le joueur de 22 ans, alors qu’en évoluant dans la division Atlantique, il doit faire souvent face à des équipes comme le Lightning de Tampa Bay, les Maple Leafs de Toronto ou les Panthers de la Floride, qui possèdent tous des joueurs de calibre élite. 

«C’est tout le temps le fun d’avoir un petit défi et de jouer contre ce genre de joueurs. Récemment, on a affronté Edmonton et le meneur chez les pointeurs de la ligue (Leon Draisaitl). Personnellement, j’adore compétitionner contre ces gars-là puisque c’est dans ces moments-là que t’es capable de te faire valoir», a souligné Jérémy Lauzon. 

Les Valdoriens qui ont joué dans la LNH  

-Daniel Bouchard (1972 à 1986, 655 matchs) 

-Serge Aubin (1998 à 2006, 374 matchs) 

-Dany Sabourin (2003 à 2009, 57 matchs) 

-Phillipe Cornet (2011-2012, 2 matchs) 

-Samuel Henley (2016-2017, 1 match) 

-Jérémy Lauzon (2018 à 2020, 28 matchs) 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média