Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

01 mars 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies se sont bien battus face au Phoenix

Huskies Rouyn-Noranda Phoenix Sherbrooke

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont livré une chaude lutte au Phoenix de Sherbrooke.

Dans un match face à la meilleure formation de la LHJMQ, les Huskies ont livré une bataille de tranchées s’inclinant 4 à 3 dans un match où la meute a démontré qu’elle était en mesure de compétitionner face aux meilleures formations.

«C’était un match de séries. Il y avait une excellente foule et elle nous a donné beaucoup d’énergie. Nos 20 gars ont démontré du caractère. Je suis fier de l’effort. On s’est battu jusqu’à la fin. On n’a pas été intimidé et on méritait au moins un point», a fait valoir le pilote des Huskies, Mario Pouliot.

Ce dernier a aussi fait valoir un peu son mécontentement envers l’arbitrage. «Dans un match comme ça, il y a beaucoup d’émotions. On leur a donné des opportunités en avantage numérique alors qu’on a passé près de 9 minutes au banc de punitions en troisième. Je ne pense pas que le Phoenix ne méritait que 3 punitions dans ce match. Et, à un certain moment, il faut laisser les joueurs déterminer l’issue du match», a-t-il expliqué.

«Le mot clé du match pour nous était la discipline. On avait mérité nos punitions, mais je suis encore un peu surpris du cinq minutes à Vincent Marleau, surtout que le joueur en question est revenu au jeu tout de suite après», a-t-il ajouté.

L’impact William Rouleau

Le retour au jeu de William Rouleau a donné des résultats alors que l’attaquant a inscrit deux buts en deux matchs. «C’est plaisant de revenir au jeu et de marquer des buts. Je suis surtout content d’être revenu. J’étais prêt et en forme pour ça. J’ai travaillé fort pour ça», a-t-il soutenu.

Son équipe a aussi réellement bien joué cette fin de semaine. «On a joué deux excellents matchs. On a joué de la bonne façon. Le résultat n’est pas en notre faveur. Il reste qu’on a démontré ce qu’on était capable de faire», a-t-il évoqué.

Égalité

En milieu de première période, le Phoenix a profité d’un revirement pour ouvrir la marque. L’attaquant Bailey Peach a intercepté une rondelle avant de remettre à Félix Robert (35e) qui a marqué dans une cage béante.

Les Rouynorandiens ont répliqué quelques instants plus tard. Mathieu Gagnon a remis la rondelle en fond de territoire, ce qui a permis à Vincent Marleau de récupérer le disque et de le remettre à Alex Labbé (9e) oublier seul de l’autre côté. L’attaquant de la meute n’a pas manqué cette occasion.

Rouleau donne les devants

Lors du deuxième engagement, Alexis Arsenault a profité d’un changement au banc des Huskies pour remettre la rondelle à William Rouleau (9e) qui s’est échappé. L’attaquant a déjoué Samuel Hlavaj en plaçant la rondelle entre ses jambières.

L'avantage numérique sherbrookois

Dès les premières minutes de jeu de la dernière période, le Phoenix a créé l’égalité lorsque Patrick Guay (21e) a complété la séquence amorcée par Bailey Peach et Félix Robert.

Quelques moments plus tard, Alex-Olivier Voyer (41e) a redirigé le tir de Xavier Bernard derrière Zachary Émond.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média